Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lever de rideau sur le Festival des arts de l'enfant arabe



Le Festival des arts de l’enfant arabe initié sous le thème “l’enfant arabe, locomotive de la nation” s’est ouvert, lundi, à Casablanca avec la participation de plus de 18 pays. Cette manifestation, qui se poursuivra jusqu’au 28 mai, vise notamment à contribuer à construire une nouvelle génération attachée à son environnement, dotée d’un esprit de responsabilité et qui sera la locomotive de la Nation pour l’orienter sur la bonne voie. Organisé en format hybride (présentiel et virtuel) par l’Union des producteurs marocains, cet événement ambitionne également de cultiver l’esprit de compétition au sein de cette catégorie de la société et de consolider la fraternité arabe. A cette occasion, le président de l’Union des producteurs arabes, Ibrahim Abou Dikri, a mis l’accent dans une intervention depuis le Caire sur le rôle du festival dans le renforcement de la confiance chez l’enfant et son interaction positive avec autrui, relevant l’importance d’être à l’écoute des aspirations des enfants, de mettre en valeur leur talent et d’encourager les activités visant à les éduquer et à développer le sentiment d’appartenance aux racines. De son côté, le président de l’Union des producteurs marocains, Mohamed Drid, s’est félicité du choix du Maroc pour abriter cet événement à l’initiative de l’Union des producteurs arabes, soulignant que ce choix est le fruit des activités de l’Union qui ont été axées durant plus de trois ans sur les enfants dans de nombreux domaines portant principalement sur le film éducatif, le théâtre et l’art plastique, ce qui a renforcé les chances du Maroc parmi 15 pays arabes pour accueillir cette manifestation. M. Drid a indiqué que ce festival se tient exceptionnellement cette année en format virtuel en raison du contexte mondial actuel lié à la pandémie du Coronavirus. Pour sa part, le directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de Casablanca-Settat, Abdelmoumen Talib, a indiqué dans une allocution lue en son nom que le festival arabe des arts de l’enfant est axé sur des volets éducatif et de divertissement permettant aux enfants de bénéficier d’une panoplie d’activités pédagogiques et de loisirs parrainées par des organismes intéressés par les questions de l’enfant. La cérémonie d’ouverture du festival a été marquée par un hommage à Lotfi Bouchnak, Mohamed El Jem, Souad Khouyi, Amal Temmar, Oumaima Ben Zwine, Abdelkrim Berchid et Amal Hankari. Le programme de cette manifestation prévoit des compétitions axées sur six volets dont le théâtre, le film éducatif, la poésie, l’art oratoire, l’art plastique, le chant et la musique, a-t-il rappelé, ajoutant que six commissions composées de membres représentant différents pays arabes ont été formées pour superviser le déroulement des activités.

Libé
Jeudi 27 Mai 2021

Lu 280 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS