Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Lever de rideau sur le 10ème Festival international de cinéma et de mémoire commune


Libé
Mercredi 17 Novembre 2021

La 10ème édition du Festival international de cinéma et de mémoire commune (FICMEC) de Nador s'est ouverte lundi soir, avec une riche programmation placée sous le thème «Le cinéma et le monde de l’après-Covid». Organisé jusqu’au 19 novembre courant par le Centre de mémoire commune pour la démocratie et la paix (CMCDP), cet évènement connaît la participation de 28 films en compétition officielle, sélectionnés sur un total de 600 films visionnés en provenance d’une quarantaine de pays. La cérémonie d’ouverture, tenue en présence de personnalités et d’artistes du Maroc et de l’étranger, a été marquée par la remise du Prix international «Mémoire pour la démocratie et la paix» à Najat Vallaud-Belkacem, ancienne ministre française de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, pour ses efforts en faveur de la paix et le vivre en commun. Les organisateurs ont aussi rendu un hommage, à cette occasion, à Mme Leila Mezian Benjelloun pour ses initiatives distinguées au service de la culture, des arts et de l’éducation notamment en milieu rural. Dans une allocution à cette occasion, le président du CMCDP et directeur du festival, Abdesselam Boutayeb, a souligné que le rayonnement de cette manifestation culturelle ne cesse d’augmenter année après année grâce à l’intérêt accru de cinéastes venant de toutes les régions du monde. Il a aussi indiqué que ce festival se veut une occasion de rencontre et de partage entre tous les intervenants œuvrant en faveur de l’art, de la paix et de la tolérance. Les films sélectionnés pour cette édition vont concourir pour remporter les différents prix du festival dans les catégories du long métrage fiction, du documentaire et du court métrage. Parmi les films sélectionnés pour la compétition officielle, on retrouve «La voix d’Aida» réalisé par Jasmila Žbanic (Bosnie-Herzégovine), qui a obtenu plusieurs récompenses, dont une nomination pour l’Oscar 2021 du meilleur film international, et «Un monde» de Laura Wandel (Belgique), qui a été en lice dans la sélection «Un certain regard» à la 74ème édition du Festival de Cannes. Le documentaire sur l’héritage musical judéo-marocain «Dans tes yeux, je vois mon pays» de Kamal Hachkar fait également partie de la sélection de cette édition du FICMEC. En plus de la projection des films, le programme de cette édition prévoit l'organisation de conférences, ateliers et différentes activités.


Lu 658 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.