Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les techniques d'interaction théâtrale au centre d’ateliers pédagogiques




Les techniques d'interaction théâtrale au centre d’ateliers pédagogiques
Les techniques d’interaction théâtrale avec l’espace, le temps et le destinataire ont été au cœur des ateliers pédagogiques qui se sont tenus, mardi à Casablanca, dans le cadre de la 30ème édition du Festival international de théâtre universitaire de Casablanca (FITUC). Ces ateliers de formation, qui ont ciblés une centaine d’étudiants du Maroc et d’ailleurs, ont été axés sur les nouveaux styles artistiques et techniques pour interagir avec le public, représenter son l’identité et pénétrer ses sentiments les plus profonds.
Animés par des universitaires et académiciens de renom, ces ateliers visent "à accompagner le développement et la transformation que connaît le théâtre universitaire (interaction du théâtre avec le cinéma et recours aux moyens modernes de communication) mais aussi à doter les jeunes des techniques d’interaction et d'improvisation à travers des exercices culturels, intellectuels et artistiques", a expliqué Ahmad Tanich, responsable de communication du FITUC.
Dans une déclaration à la MAP, M. Tanich a estimé que les ateliers pédagogiques constituent un élément important dans la formation universitaire vu qu’ils instaurent une culture axée sur l’ouverture sur l’autre, l’épanouissement et la création qui propose d’autres horizons et opportunités aux étudiants.
Pour le président du FITUC, Abdelkader Gongai, le FITUC, qui se poursuivra jusqu’au 7 juillet, est devenu un modèle dans les domaines de la création et l’encadrement et une pépinière qui offre aux jeunes l’occasion de se rencontrer et de se former pour aller de l’avant et se forger une vie personnelle et professionnelle. "Le FITUC a toujours été, et restera, un espace de formation et de dialogue intercontinental, mais aussi un carrefour de rencontre qui ne cesse de renforcer le rayonnement artistique du Maroc et de la métropole économique", a-t-il souligné.
Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 30ème édition du FITUC connaît la participation de 13 pays, dont la Corée du Sud, l'Italie, la Russie, le Mexique, l'Allemagne, la France, l’Egypte, la Tunisie, l’Algérie et le Bangladesh outre le Maroc. Le public aura rendez-vous avec une programmation riche et variée, qui comprend, outre les pièces théâtrales, l'organisation de tables rondes de formation encadrées par des artistes et universitaires de renom ainsi que des conférences-débats autour de plusieurs thématiques d’actualité.
Rappelons enfin que les différentes activités du festival se dérouleront dans divers espaces, dont le Complexe Moulay Rachid, l'Espace El Aroui de la Faculté des lettres et des sciences humaines Ben M'Sik, le Complexe Sidi Belyout, l'Institut français - Casablanca, le Complexe Hassan II, la Bibliothèque universitaire Mohamed Essekkat, la salle de conférences Abdelouahed Khairi et la Faculté des lettres et des sciences humaines Ben M’sik.  

Libé
Vendredi 6 Juillet 2018

Lu 669 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal