Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les stars africaines se mobilisent contre l’esclavage en Libye

Traite négrière au XXIème siècle




Depuis le reportage diffusé sur CNN,
les réactions de stupeur
et d'indignation se multiplient.


Mardi 14 novembre, la chaîne d’information américaine CNN a dévoilé des images terribles révélatrices de la situation des migrants en Libye. Aussi incroyable que cela puisse paraître de nos jours, de nombreuses personnes sont vendues comme esclaves.
Dans une vidéo postée sur sa page Facebook Alpha Blondy, extrêmement choqué par ces images ahurissantes, a tenu à protester en appelant les dirigeants africains et les peuples de tous horizons à réagir face à cette situation. Le chanteur de 64 ans aux multiples tubes, icône de l'Afrique francophone, s'est adressé en des termes vigoureux aux responsables politiques de l'Union africaine et de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest et a dénoncé leur mutisme face à cette situation alarmante.  «Vous et vos services de renseignements avez dû voir le reportage de CNN sur la vente aux enchères en tant qu’esclaves de vos ressortissants, en captivité en Libye», déclare-t-il avant de lancer: «Qu’est-ce que vous attendez pour réagir et intervenir ?».
«Nous, peuples africains, qui comptions sur vous pour nous défendre et pour nous protéger, nous sommes stupéfaits de votre silence devant cette situation révoltante, humiliante et inacceptable», précise-t-il.
Le reggaeman ivoirien a également demandé à travers ce cri du cœur à tous les Africains et à toutes les personnes qui ont été choquées par cet acte qui constitue un crime contre l’humanité d’assiéger toutes les ambassades libyennes dans leurs pays respectifs, jusqu’à la libération totale de tous les captifs en territoire libyen. Sur Twitter, l'acteur Omar Sy a également appelé à la mobilisation et leur appel a bel et bien été entendu puisqu’un millier de personnes ont manifesté à Paris, samedi dernier. Omar Sy intègre depuis sur sa page nombre de tweets évoquant le drame vécu par les migrants africains en Libye. Lundi, il a notamment retweeté un extrait de l'interview donnée par Claudy Siar sur RMC au micro de Jean-Jacques Bourdin.
Le rappeur Booba n'est pas en reste. A de nombreuses reprises, le «duc de Boulogne» a lui aussi dénoncé sur Instagram le sort terrible réservé aux Noirs en Libye. Le chanteur a diffusé sur son compte des vidéos insoutenables où l'on peut voir un Africain torturé par des hommes parlant l'arabe et que l'on suppose Libyens. Une intention de choquer bien volontaire afin d'éclairer les consciences et susciter la colère.
Pour sa part, A’Salfo du célèbre groupe Magic System s’est dit outré par de tels actes. «En tant que jeune Africain, c’est d’abord déplorable de voir des jeunes mourir en fuyant leurs pays malgré tous les messages, ensuite de découvrir cette traite négrière au XXIe siècle. Ce n’est pas de l’esclavage des temps modernes mais on repart 150 ans en arrière…», dit-il. Et d’ajouter: «En tant que jeune Africain, je suis indigné que cela se fasse, en plus sur le continent africain. Nos propres frères africains nous exploitent alors que nous parlons d’unité africaine…». «Il ne faudrait pas que les actions s’arrêtent à des mots, les auteurs doivent être identifiés et punis», a conclu le natif d’Anoumabo.

Mehdi Ouassat
Vendredi 24 Novembre 2017

Lu 1539 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif