Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les réformes judiciaires entreprises au Maroc, une source d’inspiration pour les pays africains

Conférence internationale sur l'indépendance du pouvoir judiciaire à Marrakech




Les réformes judiciaires entreprises au Maroc, une source d’inspiration pour les pays africains
Les réformes judiciaires entreprises au Maroc pour garantir l’indépendance de la justice représentent une source d’inspiration pour les pays africains, ont souligné dimanche, à Marrakech, des responsables judiciaires africains, qui devaient participer lundi, à une conférence internationale sur l'indépendance du pouvoir judiciaire. A l’issue de leurs entretiens avec le procureur général du Roi, président du parquet, Mohamed Abdennabaoui, les présidents des parquets du Cameroun, du Tchad, de la République Centrafricaine, du Gabon et du Sénégal ont exprimé leur souhait de tirer profit de l’expérience marocaine dans le domaine judiciaire pour "faire évoluer le système judiciaire de leurs pays".
Ces responsables judiciaires africains ont été unanimes à saluer le transfert de la présidence du ministère public au procureur général du Roi près la Cour de cassation et l'instauration de l'indépendance du parquet général du ministère de la Justice, relevant que cette réforme représente "une véritable avancée" en matière juridique au Maroc. Les présidents des parquets de ces pays africains ont également relevé la pertinence de la thématique choisie pour cette conférence à savoir, "L'indépendance du pouvoir judiciaire, entre la garantie des droits des justiciables et le respect des règles de fonctionnement de la justice".
Organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette conférence inscrite dans le cadre de la célébration de l'installation du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) au Royaume, et de l'indépendance du parquet, se déroulera en présence de ministres de la Justice, de présidents de Conseils supérieurs de la magistrature, d'organisations de défense des droits de l'Homme, d’organisations professionnelles et d’experts et d'universitaires de divers pays.
Lors de cette manifestation, organisée du 2 au 4 avril, il sera procédé à la présentation du bilan d'action du parquet dans sa nouvelle structure une année après l'adoption du nouveau système judiciaire au Maroc et l'indépendance du parquet.

Mardi 3 Avril 2018

Lu 646 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés