Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les réalisations trimestrielles du Groupe Addoha conformes aux objectifs du PGC




Le leader national du secteur de l’immobilier, Douja Promotion Groupe Addoha, vient de publier l'état d'avancement de son "Plan génération cash" (PGC) au premier trimestre 2017, faisant ressortir des réalisations en ligne avec les objectifs.
A fin mars 2017, le Groupe parvient à concrétiser la prévente de 3.150 unités (contre 2.700 unités au premier trimestre 2016), dont 1.643 unités de produits finis (vs. 1.406 unités au T1 2016), soit 52% du total, relèvent les analystes de BMCE Capital Bourse. Au niveau opérationnel, les investissements en travaux totalisent près de 1,02 milliard de dirhams (MMDH), contre 886 millions de dirhams (MDH) au T1 2016, pour un budget annuel de 4,46 MMDH correspondant à une production de 14.000 unités (vs. 13.000 unités au T1 2016), rapporte la MAP.
Sur un autre registre, les décaissements liés à l'acquisition du foncier s'établissent à 43 MDH (principalement sur l'axe Casablanca-Rabat, contre 48 MDH au T1 2016), pour un budget annuel fixé par le PGC à 300 MDH, ajoute la même source. Cette limitation de budget est en adéquation avec les orientations du Plan qui vise à maîtriser la croissance et prioriser la transformation des actifs en cash, a-t-elle souligné, notant que le cash collecté (sur les préventes et les créances clients) par le Groupe ressort à 1,81 MMDH (vs. 2,06 MMDH au T1 2016), soit 96% de l'objectif PGC à date. Pour sa part, le désendettement global du Groupe (y compris l'emprunt obligataire d'IMMOLOG, les CMT, les CPI et les dettes à court terme) s'établit à 360 MDH au T1 2017 (contre 465 MDH au T1 2016), soit 103% des objectifs à date du PGC.
Avec un désendettement de 3,50 MMDH depuis le début du Plan, la dette nette du promoteur immobilier coté à la Bourse de Casablanca s'en trouve réduite à 5,81 MMDH, contre 9,31 MMDH à fin 2014. Par conséquent, le taux d'endettement estimé (dette nette / dette nette + capitaux propres) se fixe à 32%, versus 45% au 31/12/2014.

Jeudi 13 Avril 2017

Lu 713 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.