Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les pays du Golfe appellent à intensifier le partenariat stratégique avec le Maroc



Le Royaume exprime sa satisfaction du développement positif des relations entre l'Arabie Saoudite et le Qatar



Le Maroc a exprimé mardi sa satisfaction suite aux développements positifs que connaissent les relations entre l'Arabie Saoudite et le Qatar, et la signature de la déclaration d'Al-Ula à l'occasion du 41ème Sommet du Conseil de coopération du Golfe (CCG) Le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger a indiqué dans un communiqué que partant des liens forts et de l'affection sincère unissant Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et les dirigeants des pays du Golfe arabe, le Maroc forme l'espoir que ces développements constituent le début de la réunification et l'instauration de la confiance mutuelle ainsi que pour dépasser cette crise et consolider l'unité au sein de la famille du Golfe. Le Royaume salue les efforts entrepris par l’Etat du Koweït frère ainsi que le rôle constructif des Etats-Unis à cet égard, ajoute le communiqué. Par ailleurs, les dirigeants des pays du Golfe ont appelé, mardi à l'issue du 41ème Sommet tenu dans le gouvernorat d'Al-Ula, au nord-ouest de l'Arabie Saoudite, à intensifier les efforts afin de mettre en œuvre les plans d'action conjoints prévus dans le cadre du partenariat stratégique avec le Royaume du Maroc. La Déclaration finale, qui a couronné les travaux du Sommet, a mis en exergue l'importance du partenariat stratégique spécifique entre le Conseil de coopération du Golfe (CCG) et le Maroc, appelant à intensifier les efforts pour mettre en œuvre les plans d'action conjoints prévus dans le cadre du partenariat stratégique entre les deux parties. La Déclaration a également réaffirmé les positions et les décisions fermes des Etats du Golfe en faveur de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du Maroc, exprimant leur soutien aux mesures prises par le Royaume du Maroc pour rétablir la mobilité civile et commerciale dans la zone tampon d'El Guerguarat, au Sahara marocain. Les dirigeants des Etats du Golfe rejettent également toutes actions ou pratiques qui affecterait le trafic à El Guerguarat, a souligné la Déclaration. Le Sommet, qui a été présidé par le prince héritier d'Arabie Saoudite, Mohammed Ben Salmane, s'est déroulé en présence de Cheikh Nawaf Al-Ahmad AlJaber Al-Sabah, émir de l'Etat du Koweït, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani, émir de l'Etat du Qatar, le prince héritier du Bahreïn, Salman Ben Hamad, le vice-Premier ministre omanais, Fahd Ben Mahmoud Al Said et Cheikh Mohammed Ben Rachid Al Maktoum, vice-président des Emirats Arabes Unis. Ont également pris part aux travaux de ce Sommet, le secrétaire général de l'Organisation de coopération islamique, Yusuf Ben Ahmed Al-Uthaimin, le secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Ahmed Aboul Gheit, le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukri et Jared Kushner, haut conseiller du président américain.

Libé
Mercredi 6 Janvier 2021

Lu 613 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Mai 2021 - 12:50 L'Europe poursuit son déconfinement