Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les opportunités et défis du marché de l'aviation d'affaires en débat à Marrakech

Une rencontre de haut niveau a été organisée en marge de la 3ème édition du MEBAA Show Morocco




Les opportunités et défis du marché de l'aviation d'affaires en débat à Marrakech
Les opportunités et les défis majeurs du marché de l'aviation d'affaires ont été au centre d'une conférence organisée, récemment à Marrakech, en présence notamment de professionnels, d'opérateurs et d'experts internationaux de ce secteur en plein essor.
Dans une déclaration à la presse, le directeur général de l'Office national des aéroports (ONDA), Mohammed Zouhair El Aoufir, a indiqué que ce conclave de haut niveau a été organisé en marge de la 3ème édition du "MEBAA Show Morocco" qui s’est tenu en partenariat avec l'Association de l'Aviation privée et l'aviation d’affaires au Moyen-Orient et en Afrique du Nord "MEBAA" les 25 et 26 septembre à l'aéroport de Marrakech-Menara et qui se veut un espace d'exposition qui réunit un nombre très important d'acteurs et d'opérateurs dans ce domaine.
"Cette conférence a été marquée par la participation de sommités dans le domaine de l'industrie aéronautique, des affaires, de l'enseignement et de la recherche, venus discuter et échanger autour des différentes opportunités et des divers éléments et moyens qui contribuent au développement du secteur de l'aviation d'affaires", a-t-il souligné.
Lors de cette rencontre, rapporte la MAP, l'ONDA a mis en exergue devant les participants le dynamisme et le développement que connaît le secteur aérien en général, avec la croissance importante du trafic au cours des dernières années, tout en soulignant les opportunités disponibles pour développer le trafic aérien lié à l'aviation d'affaires, a affirmé M. El Aoufir.
"Nous avons aussi jeté la lumière sur les opportunités offertes pour l'installation de différents acteurs tels que les "FBO", (Fixed Base Operator), dont deux acteurs mondiaux sont aujourd'hui établis au Maroc, à savoir "JETEX" et "Swissport Business Aviation" qui sont implémentés dans un certain nombre d'aéroports, à savoir ceux de Rabat, Tanger, Casablanca, Marrakech, Agadir et Dakhla.
"Nous avons également présenté des projets importants de développement concernant le secteur de l'aviation, notamment dans le cadre d'un modèle de partenariat public-privé comme le futur aéroport de Tit Mellil que nous souhaitons transformer en un aéroport d'aviation d'affaires de niveau international", a-t-il conclu.
Dans une déclaration similaire, Ali Ahmed Alnaqbi, fondateur et président exécutif de la MEBAA, a expliqué que cette conférence d'envergure vise à renforcer cette conscientisation quant à l'importance primordiale du secteur de l'aviation d'affaires en tant que levier essentiel dans le développement de toute économie.
Il a ajouté que cette rencontre s’est caractérisée, cette année, par la participation de plusieurs intervenants issus du milieu universitaire en vue de débattre des moyens disponibles en vue de renforcer la recherche et la formation dans le secteur aérien, notamment l'aviation d'affaires.
M. Alnaqbi a, dans ce sens, expliqué que le développement de l'aviation d'affaires reste tributaire du renforcement du capital humain et des capacités et compétences des ressources humaines actuelles et futures, tout en plaidant pour l'orientation des lauréats des facultés et des universités vers le domaine de l'aviation d'affaires. Pour sa part, le président de l'Université internationale de Rabat (UIR), Noureddine Mouaddib, a précisé qu'il ne peut y avoir de développement sans des ressources humaines hautement qualifiées et dotées des compétences requises dans un tel domaine de pointe, insistant sur l'importance de "former pour performer".
Relevant qu'au cours des deux prochaines décennies, la demande en ressources humaines qualifiées dans le domaine de l'aviation, qui connaît un grand essor, sera très importante, M. Mouaddib a soutenu que les ressources disponibles actuellement ne peuvent pas suivre les performances réalisées dans ce secteur.
D'après lui, le grand défi demeure celui d'augmenter le nombre des cadres formés et d'attirer, voire d'inciter les talents issus des hautes écoles et des établissements universitaires à s'orienter vers ce domaine pour contribuer au développement du secteur de l'aviation.
Et de poursuivre qu'il faut également investir dans le domaine de l'innovation et de la recherche et oeuvrer de concert (secteurs public et privé) pour bien former et préparer comme il se doit les ressources humaines de demain afin qu'elles puissent accompagner l'évolution constante que connaît le secteur aérien en général et celui de l'aviation d'affaires en particulier.
La MEBAA est le représentant officiel du secteur de l'aviation d'affaires dans la région Afrique du Nord et Moyen-Orient (MENA). C’est une association à but non lucratif et membre du Conseil international de l'aviation d'affaires (IBAC).

Jeudi 26 Septembre 2019

Lu 1092 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.