Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les opportunités d’investissement au Maroc présentées en Finlande

Les entreprises finlandaises invitées à consolider leur présence sur le marché marocain




Les opportunités d’investissement au Maroc présentées en Finlande
L’ambassadeur du Maroc en Finlande, Mohamed Ariad, a mis en avant récemment dans la ville de Kokkola (Ouest), les énormes opportunités d’investissement et d’affaires qu’offre le Royaume, "devenu un hub pour accéder au marché africain".
"Passerelle incontournable entre l’Afrique et l’Europe, le Maroc jouit de la stabilité politique, d’un climat d’affaires favorable et d’infrastructures routières, aériennes et portuaires de haut niveau", a souligné le diplomate lors d’une rencontre avec des hommes d’affaires finlandais de Kokkola, capitale de la région d'Ostrobotnie centrale, rapporte la MAP.
Il a dans ce contexte indiqué que le Royaume a renforcé ces dernières années son attractivité en tant que destination privilégiée des investissements étrangers et son positionnement sur l’échiquier africain.
M. Ariad a également rappelé l’orientation de l’industrie marocaine vers les nouveaux métiers mondiaux, générant une hausse des exportations en produits issus notamment de l’électronique, de l’automobile et de l’aéronautique.
En outre, il a invité les opérateurs finlandais, "au savoir-faire indéniable" dans les secteurs des énergies propres et des nouvelles technologies, à tirer profit des énormes opportunités offertes par le Maroc en la matière.
"Il est grand temps pour les entreprises finlandaises de consolider leur présence sur le marché marocain dans le cadre de partenariats gagnant-gagnant avec leurs homologues dans le Royaume", a insisté l’ambassadeur en s’adressant aux représentants de différentes sociétés.
"Les énergies propres, un secteur en plein essor au Maroc, représentent l’un des domaines où les opérateurs du pays nordique pourraient apporter une forte valeur ajoutée", a-t-il estimé.
De son côté, Stina Mattila, maire de Kokkola, a jugé nécessaire de booster la coopération au niveau des conseils des villes et des régions des deux pays dans les divers domaines.
Dans une déclaration à la MAP, elle a fait part de la disposition du conseil de Kokkola à établir des jumelages avec des villes marocaines en vue d’échanger les expertises et les expériences dans les domaines éducatif, culturel, économique et social.
Le développement des meilleures pratiques en matière de protection de l’environnement et de lutte contre le réchauffement climatique pourrait être également à la tête des priorités de tels partenariats étroits entre les villes, a-t-elle dit.
Au cours des réunions avec des responsables de l’université Centria des sciences appliquées et du consortium des universités de Kokkola, l’accent a été mis sur l’importance de favoriser des partenariats avec des établissements de l’enseignement supérieur au Maroc en vue de booster la coopération dans la recherche et le développement, notamment dans les secteurs des énergies renouvelables et des technologies de l’information.

Mardi 16 Mai 2017

Lu 907 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.