Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les journées du patrimoine d'Agadir : Mettre en valeur les caractéristiques naturelles de Souss




Les journées du patrimoine d'Agadir :  Mettre en valeur les caractéristiques naturelles de Souss
L'événement ''Les journées du patrimoine d'Agadir'', lancé vendredi soir, a été l'occasion de mettre en valeur d'innombrables questions liées au patrimoine historique et civilisationnel de la capitale du Souss depuis la préhistoire jusqu'à nos jours.
La rencontre, tenue en présence notamment du wali de la région de Souss-Massa, a connu la participation d'une pléiade d'architectes, d'enseignants-chercheurs spécialisés dans les domaines de la géographie urbaine, de l'histoire, du patrimoine, de la civilisation, de l'anthropologie ainsi que des personnes ayant résidé à Agadir avant le tremblement de terre qui a endeuillé la ville au mois de février 1960.
L'événement a été ponctué d'interventions s'articulant autour des caractéristiques naturelles de la région, son environnement géographique prévalant depuis des millions d'années et les caractéristiques humaines et civilisationnelles de la région datant de la période pré-chrétienne, en passant par le Moyen-Age jusqu'à nos jours, autant d'atouts non négligeables ayant constitué un terreau fertile pour l'émergence de l'image actuelle de la ville Agadir en tant que symbole de la renaissance au Maroc pendant la période post-indépendance.
Cette manifestation est marquée aussi par l'organisation de deux expositions sur les thèmes ''Agadir 1960-1965'' consacrée à l'évaluation de l'opération de reconstruction de la ville après le tremblement de terre de 1960 et "Agadir Oufella, photographies et documents historiques'' organisée par l'Association ''Forum Izorane Nougadir'' oeuvrant pour la renaissance de la mémoire de la capitale du Souss.
''Les journées du patrimoine d'Agadir'' sont organisées deux jours durant à l'initiative de la wilaya de la région Souss Massa, de la commune urbaine d'Agadir, du conseil régional du tourisme, du centre Souss-Massa pour le développement culturel, de l'Institut français d'Agadir et de plusieurs organisations de la société civile telles ''L'Association Mémoire d'architectes contemporains marocains'' (Mama), “l'Association Forum Izorane Nougadir'' et ''la Fondation du Sud''.

Mardi 1 Mai 2018

Lu 830 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés