Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les jazzmen du monde retrouvent l’ambiance éclectique du Tanjazz

Plus de 40 concerts au programme




Le Festival Tanjazz revient avec une diversité culturelle aussi riche que variée cette année. Du 20 au 23 septembre 2018, Tanger accueille la 19ème édition du Festival Tanjazz, appuyé par de nombreux partenaires institutionnels, diplomatiques et culturels.
Dans un bel éclectisme, 22 formations, une centaine de pratiquants, et 45 concerts, sets et autres performances programmés gratuitement, à travers les boulevards et sur la grande scène du festival, ou encore dans les espaces payants notamment l’enceinte du palais des Institutions italiennes.
Des hommages seront rendus aux légendes du jazz comme Coltrane et Nat King Cole en présence de formations contemporaines, telles que  le groupe new-yorkais Circular Time, composé de la crème des musiciens de New York city, avec plus de 50 compositions originales et une centaine de standards. Le grand public sera ainsi au rendez-vous avec trois concerts de styles différents.
Le menu artistique sera bien fort important avec la présence d’Ori Dagan qui s’entoure des meilleurs musiciens du Canada, en plus de ses capacités impressionnantes en tant qu’improvisateur produisant un son immédiatement reconnaissable, par son 3ème enregistrement. Il rendra, à cette occasion, un hommage unique au légendaire musicien de jazz Nat king Cole.
Pour renchérir sur le ton de l’exploration et du voyage vers les cieux du jazz oriental, le groupe United Colors Of Mediterranee sera au rendez-vous pour faire découvrir et vibrer les férus du jazz par son univers esthétique, passant ensuite par les rivages hispaniques avec Nonino et Toni Vaquer Sextet  qui cherchent en permanence de nouvelles expressions et une façon de transformer le répertoire. Quant aux rythmiques sobres et sans artifices des trios Jaume Llombart et Santi de la Rubia, ils traceront le relief du jazz de Catalogne et des Baléares, une région qui a déjà produit et exporté de nombreux talents à Tanger.
Si l’Italie va aussi être au rendez-vous à Tanjazz avec le groupe ‘’Metafisica ensemble’’, Majid Bekkas, créateur de «l’African Gnaoua Blues» fera son apparition durant le festival et fera un détour par le Maroc grâce aux percussions du groupe Slatucada, originaire de Salé. Sans s’essouffler le très festif duo Annick Tangorra & Mario Canonge franchira l’océan et chantera les Caraïbes, et la riche culture de cette belle région.
La diversité n’étant pas uniquement le fait de terroirs et de géographies dispersés, permet ainsi de dévoiler cette nature transgressive du jazz, sous les atours éternellement novateurs des valeurs sûres Cisco Herzaft&Micflow qui feront vibrer la scène au rythme du blues électro, Daniel Cano Quintet versé dans le style Bop ou Michael Lauren All Stars, fougueux interprètes de hard bop.
Au programme également, le groupe NOJazz qui a su trouver l’alchimie parfaite entre le son soul & funky des années 80 et celui des productions Electro les plus actuelles. Cependant le groupe the Flying Rabbi et de par sa musique, nous fera découvrir  l’art de la transe balkanique plus connue sous le nom de style klezmer.
Enfin Tanjazz mettra la lumière sur  des compositions originales de plusieurs artistes internationaux pratiquant leur(s) jazz en toute liberté, tels que les charmantes autrichiennes Kitsch & Glory, le splendide duo français Airelle Besson & Vincent Segal, la belle Espagnole Mariola Membrives et son trio et l’indispensable bel Italien Stefano Bollani.

 

Par Nacima Kerouad
Jeudi 20 Septembre 2018

Lu 1822 fois


1.Posté par Tahri le 21/09/2018 10:30
Bjr
Ou peut on disposer du programme des différentes manifestations de ce festival avec horaire et lieux merci

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.