Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les cités universitaires resteront portes closes


Les cités universitaires resteront ferméesjusqu'à l'amélioration de la situation épidémiologique dans le Royaume, a affirmé mardi à Rabat le ministre délégué chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Driss Ouaouicha. "A cause de la pandémie de Covid-19, la réouverture des cités et des restaurants universitaires a été reportée, une décision qui a été prise en coordination avec les autorités compétentes, jusqu'à amélioration de la situation épidémiologique, surtout que la majorité des établissements universitaires ont adopté l'enseignement à distance", a-t-il déclaré en réponse à une question centrale à la Chambre des conseillers. Il a dans ce sens expliqué que la plupart des chambres des cités universitaires accueillent plus de quatre étudiants, voire six parfois, notant que leur réouverture conformément au protocole élaboré par le ministère de la Santé limitant le nombre des étudiants à deux par chambre, s'avère difficile du point de vue des normes de sélection des bénéficiaires. "Nous attendons le moment opportun et les conditionsfavorables pour rouvrir les cités", a ajouté le responsable. Les circonstances exceptionnelles de la pandémie ont imposé la fermeture temporaire des cités universitaires, a-t-il précisé, relevant que la majorité des pays ont adopté, au cours du premiersemestre, l'enseignement à distance, en dehors destravaux pratiques(TP) quise déroulent en présentiel avec un effectif réduit. S'agissant de la restauration, le ministre délégué a indiqué que l'Office national desœuvres universitaires,sociales et culturellesœuvre pour trouver des solutions appropriées en vue d'offrir des repas à emporter, en particulier pour les étudiants obligés de se présenter aux établissements universitaires pour les cours de TP. L'office a entrepris, en coordination avec le ministère, toutes les mesures pour rouvrir les restaurants et les cités universitaires et accueillir les étudiants dans les meilleures conditions, à travers la mise en place d'une plateforme électronique dédiée à la sélection des bénéficiaires, l'ouverture de deux nouvelles cités à Agadir et Tétouan et l'extension de la cité universitaire d'Errachidia, a-t-il poursuivi. Le ministre délégué a, en outre, misl'accent sur le parachèvement des travaux de construction de quatre cités universitaires à Nador, Taza, Kénitra et Rabat et le lancement des projets de quatre cités à El Jadida, Mohammedia, Fès et Settat, en plus de la signature, cette année, de 14 conventions avec le secteur privé pour la construction de nouvelles cités universitaires.

Libé
Mercredi 9 Décembre 2020

Lu 286 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS