Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les bienfaits de l'allaitement maternel en débat à Fès




Une rencontre de communication a été organisée, mardi au Centre hospitalier universitaire (CHU) Hassan II de Fès, pour sensibiliser les professionnels de la santé et les mères aux bienfaits de l’allaitement maternel.
Cette rencontre, organisée à l’occasion de la Semaine nationale de promotion de l’allaitement maternel, a ciblé notamment les cadres hospitaliers et les mamans en post-partum dans l’objectif de les sensibiliser à l’importance de l’allaitement dans la protection de la santé de l’enfant et de la mère.
‘’L’allaitement maternel est un sujet d’importance cruciale sachant que ce type d’allaitement était en recul parmi les femmes’’, a indiqué le chef du service de pédiatrie au sein du CHU de Fès, Mustapha Hida, faisant toutefois état d’une ‘’amélioration relative’’ du taux des femmes allaitant pendant six mois, lequel est passé de 17% au cours des années 1990 à 27% actuellement.
Ce progrès demeure en-deçà des attentes, d’autant plus que le Maroc reste loin des taux réalisés par certains pays scandinaves (90%), a relevé le professeur Hida, imputant l’abandon de l’allaitement naturel aux mutations sociales survenues dernièrement et l’absence de la sensibilisation des femmes enceintes à l’importance de cette pratique.
Il a incité, par ailleurs, les praticiens à déployer davantage d’efforts en matière de sensibilisation des futures mamans à l’importance majeure de l’allaitement pour la santé de l’enfant.
En 2017, le CHU de Fès a enregistré la naissance de plus de 7.700 bébés.
Tenue sous le thème ‘’l’Allaitement maternel : une protection efficace pour la mère et son enfant contre le diabète et l’obésité’’, la huitième Semaine nationale de promotion de l’allaitement maternel vise la mobilisation des professionnels de santé en faveur de la promotion de l’allaitement maternel, afin de contribuer à l’amélioration de la nutrition, la prévention de la mortalité infantile et la réduction du risque des maladies non transmissibles aussi bien durant la petite enfance qu’à l’âge adulte.
Il s’agit à cet effet d’un événement permettant l’implication de la société civile dans les actions de sensibilisation visant la promotion de cette pratique.

Vendredi 13 Avril 2018

Lu 298 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés