Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Victoires de la musique décernées le 12 février, sans public





La cérémonie de remise des Victoires de la musique, qui récompensent les productions de variété française, se déroulera le 12 février près de Paris, sans public, ont annoncé jeudi à l’AFP les organisateurs. “Nous avions lancé tardivement une demande à la préfecture pour accueillir 1.300 personnes, non pas pour les Victoires en elles-mêmes, mais pour aider le spectacle vivant, qui cherche des solutions (concert-tests) pour ramener des gens dans les salles”, a expliqué à l’AFP le directeur général de l’évènement, JeanYves de Linarès.

“Cette demande n’a pas été acceptée, c’est vrai qu’elle avait été faite le 28 janvier pour une cérémonie le 12 février, nous n’en faisons pas un drame. Nous allons axer notre soirée sur le live, pour soutenir ce secteur”, a ajouté le responsable. Une Victoire d’honneur sera remise à Jane Birkin pour l’ensemble de sa carrière. A cette occasion, Etienne Daho, Vanessa Paradis, Eddy de Pretto ou encore Thomas Dutronc interprèteront son répertoire. Pour cette 36e cérémonie, Benjamin Biolay, présent dans trois catégories grâce à son album “Grand Prix”, arrive en trombe sur la grille de départ dans la liste des nominés.

Richard Berry

Les Victoires de la musique décernées le 12 février, sans public
L’acteur français Richard Berry est visé par des accusations de viols par sa fille aînée, qu’il récuse et sur lesquelles la justice a ouvert une enquête, un mois après la parution du livre de Camille Kouchner qui a mis le thème de l’inceste sur la place publique.

L’enquête préliminaire est ouverte depuis le 25 janvier, jour du dépôt d’une plainte par Coline Berry, 45 ans, dénonçant “des faits de viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par ascendant et corruption de mineur”, a précisé mercredi le parquet de Paris à l’AFP. Selon une source proche du dossier, la plaignante, née en 1976 de l’union entre Richard Berry et l’actrice Catherine Hiegel, n’a pas encore été entendue.

Cette affaire, qui vise une figure du cinéma et du théâtre, éclate alors que le sujet de l’inceste est depuis un mois sur la place publique, après la parution de “La Familia Grande”, récit de Camille Kouchner, fille du fondateur des “French Doctors” Bernard Kouchner, où elle accuse son beau-père, le politologue Olivier Duhamel, d’avoir agressé sexuellement son frère jumeau dans les années 1980.

Le gouvernement s’est saisi du sujet, et le président Emmanuel Macron a déclaré vouloir “adapter” le droit pour protéger les enfants victimes. Richard Berry, 70 ans, conteste en bloc les accusations et a martelé dès mardi : “je démens de toutes mes forces et sans ambiguïté ces accusations immondes”.

Libé
Vendredi 5 Février 2021

Lu 230 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.