Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les “Traces” de Thouraïa Belgnaoui exposées à El Jadida

Le vernissage aura lieu mercredi 16 octobre courant




Le vernissage de l'exposition «Traces» de l’artiste plasticienne, sculptrice et céramiste Thouraïa Belgnaoui aura lieu mercredi 16 octobre courant au Pullman Mazagan Royal Golf and Spa, à El Jadida, en présence de nombreux passionnés d’arts plastiques, d’artistes et de représentants de plusieurs médias. L’artiste y dévoilera ses récentes œuvres abstraites qui se caractérisent par une prépondérance du travail sur la matière, les couleurs et les textures traduisant ses états d’âme et ses émotions.
Selon l’écrivain et critique d’art Azzam Madkour, Thouraïa Belgnaoui «est une artiste dont le travail artistique a donné naissance à un style et à une empreinte qui lui sont propres. Dans une abstraction subjective, son œuvre se présente aujourd’hui comme un tout composite, mais esthétiquement cohérent où la couleur sublime la matière». «Les textures rocailleuses, tantôt lisses tantôt rugueuses, laissent deviner sa sensibilité de sculptrice et de céramiste.
L’artiste utilise comme supports pour ses tableaux différents genres de toiles sur lesquelles elle dispose, avec mesure, divers collages créant ainsi des contrastes mêlant le doux et le rêche, le plat et le proéminent, le plein et le vide», explique Azzam Madkour. «Les créations de Thouraïa Belgnaoui sont des toiles, certes, mais des toiles aux mille et un reliefs, faites pour être touchées autant que pour être contemplées. Son travail, fortement dominé par des couleurs terres et ocres déclinées à l’infini, tire son essence profonde des terres du Maroc», précise Madkour. Et d’ajouter : «A travers ses œuvres, on décèle une certaine maturité qui lui a permis de combiner avec parcimonie matières et couleurs. Son coup de pinceau est énergique et souple. Les couches de peinture, travaillées en transparence, mettent en exergue la profondeur créée par la matière. Le résultat qui en découle est une œuvre qui pousse à la contemplation et au partage».
Née à Rabat, Thouraïa Belgnaoui a eu son Bac français au Maroc, avant d’aller poursuivre ses études en France, où elle obtient un D.E.U.G en langue et civilisation espagnoles à l’Université de Bordeaux III. Quelques années plus tard, elle décroche une licence  à la Faculté des lettres de Rabat.
L’artiste a, par ailleurs, exercé en tant qu’enseignante de la langue française avant de s’intéresser à la peinture. En 2000,  elle intègre, en auditrice libre, l’Ecole des Beaux-Arts de Tétouan et s’investit dans la peinture, la sculpture et la céramique. Elle complète son apprentissage par une formation en céramique, discipline qu’elle enseignera plus tard.
Il est enfin à rappeler que Pullman Mazagan Royal Golf and Spa, organisateur de cette exposition, est l'enseigne internationale haut de gamme du groupe Accor, qui depuis son ouverture, développe son univers et ses concepts autour de l’art.

Mehdi Ouassat
Jeudi 10 Octobre 2019

Lu 1471 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com