Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Rohingyas victimes d’un nettoyage ethnique




Le Haut-commissariat  de l'ONU aux droits de l'Homme a jugé que le traitement de la minorité musulmane rohingyas par la Birmanie s'apparente à un "exemple classique de nettoyage ethnique". 
Traités comme des étrangers en Birmanie, un pays à plus de 90% bouddhiste, les Rohingyas sont apatrides même si certains vivent dans le pays depuis des générations.  Ils sont victimes de multiples discriminations: travail forcé, extorsion, restrictions à la liberté de mouvement, règles de mariage injustes et confiscation des terres.
Plus de 600.000 musulmans rohingyas fuyant  les violences en Birmanie ont passé la frontière pour se réfugier  au Bangladesh. 
Pays très pauvre, le Bangladesh fait face depuis deux ans à l'arrivée de centaines de milliers de Rohingyas.  Ce nombre sans précédent de réfugiés dont la moitié sont des femmes et des enfants a généré une crise humanitaire de grande ampleur. 

Libé
Lundi 1 Janvier 2018

Lu 292 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés