Leila Cherkaoui et Abderrahmane Ouardane exposent leurs œuvres à la Biennale de l'art africain contemporain “Dak’Art”


Libé
Jeudi 26 Mai 2022

Les artistes peintres marocains, Leila Cherkaoui et Abderrahmane Ouardane, exposent actuellement leurs tableaux dans le cadre de la 14ème édition de la Biennale d'art africain contemporain "Dak'Art", qui se tient à Dakar du 19 mai au 21 juin. Le coup d'envoi de cet évènement artistique majeur qui porte sur le thème général "I Ndaffa/Forger/Out of the fire" qui veut dire ''Forger'’, avait été donné, jeudi dernier, par le président du Sénégal Macky Sall. La Biennale de Dakar, intitulée aussi Dak'Art, est l'une des principales manifestations d'art contemporain africain à consacrer exclusivement sa sélection aux artistes vivant sur et hors du continent. L'évènement artistique se tient sur une multitude de sites de la capitale, dont le nouveau Musée des civilisations noires. Les tableaux des deux artistes peintres marocains sont exposés avec d'autres œuvres africains et étrangers dans la salle d'exposition aménagée près du Monument de la Renaissance à Dakar. Parmi ces artistes, on cite notamment les peintres Mathieu Josset, Mickael Massenburg (USA) et l'artiste mexicain Julio Carrasco Breton, entre autres artistes de renommée. Leila Cherkaoui est l’une des révélations de la scène des arts plastiques ces dernières années. Ses œuvres apportent un souffle nouveau à la création plastique au Maroc et font montre d’une approche aussi profonde que consistante de l’acte de peindre. L'artiste a dû approcher plusieurs écoles et tendances et intérioriser tout ce qu’elle a rencontré. En quelques années, Leila Cherkaoui a pu s’imposer parmi l’élite de la scène plastique au Maroc et devenir l’une des artistes les plus convoitées par les lieux d’expositions comme la Biennale de Dakar. Abderrahmane Ouardane, quant à lui, est un artiste expérimenté basé au Maroc. Ces œuvres sont exposées au niveau national ainsi qu'en France, Egypte, Tunisie, Pays-Bas, Sénégal, Etats-Unis, Canada, Monaco et Luxembourg. Dans ses œuvres, le peintre marocain libère le geste laissant se déployer des récits picturaux et esthétiques où il traduit ses souvenirs et ses imaginaires. Près de 300 expositions à Dakar et sur les îles de Ngor et Gorée, et une grosse centaine dans d'autres villes et pays de la diaspora, sont inscrites au programme du IN et environ 350 projets dans le OFF de cette 14ème édition de la Biennale. L'exposition internationale de la Biennale présente dans l'ancien Palais de justice 59 artistes visuels de la sélection officielle, venus de 28 pays, dont 16 africains. Parmi les artistes incontournables de l’exposition internationale de la Biennale, figure le Béninois Roméo Mivekannin qui, sur de grands draps, réinterprète les peintures des maîtres occidentaux. On trouve aussi Omar Ba, l'une des étoiles montantes de l'art contemporain africain et l'un des artistes les plus prisés des collectionneurs. Les expositions de la 14ème édition de la Biennale se répartissent entre l'ancien Palais de justice de Dakar, la Maison de la culture Douta Seck, la Corniche Ouest, le Musée des civilisations noires, le Musée Théodore Monod, le Monument de la Renaissance, l’Université Cheikh-Anta-Diop (UCAD), les Manufactures des arts décoratifs de Thiès, entre autres endroits.


Lu 1543 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.