Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le tournage du clip de Don Bigg et Aminux tourne au drame



Le tournage du clip de Don Bigg et Aminux tourne au drame
Deux personnes ont été tuées et quatre autres ont été blessées dont trois grièvement, dans un accident de la circulation survenu dans la nuit de vendredi à samedi à Casablanca, lors du tournage d’un clip du rappeur Don Big et du chanteur Aminux.

Selon le Commandement régional de la protection civile de la région Casablanca-Settat, une personne ivre conduisant une voiture à une vitesse excessive a percuté plusieurs personnes au Rond-point au niveau de la rue Gandhi et Yacoub Al Mansour, dont deux ont été tuées sur le coup. Il s’agit d’un technicien responsable de la caméra en drone et d’un figurant.

D’autres victimes et le conducteur de la voiture sont dans un état grave et sont actuellement hospitalisées. Trois ambulances et un camion-citerne ont été dépêchés sur les lieux de l’accident et les blessés ont été transportés au Centre hospitalier universitaire Ibn Rochd pour recevoir les soins nécessaires.

Don Big a pris la parole sur son compte Instagram en postant, ce samedi une photo, priant le Très Haut d’accueillir les défunts en Son vaste paradis. «Nous sommes à Dieu et à lui retournons. Ô toi, âme apaisée. Retourne vers Allah, satisfaite et agréée. Entre donc parmi Mes serviteurs et entre dans Mon Paradis (Sourat Al Fajr)», peut-on y lire.

Le chanteur Aminux a également rendu hommage aux défunts sur son compte Instagram.

BMDA

Le tournage du clip de Don Bigg et Aminux tourne au drame
Des journées portes ouvertes se sont tenues les 3 et 4 juin courant à Marrakech, par Le Bureau Marocain du Droit d’Auteur (BMDA), dans le but d’encourager les créateurs et artistes à adhérer aux droits d’auteurs et droits voisins et par là, à sensibiliser pour une meilleure compréhension du rôle de la protection des droits de la propriété intellectuelle.

Organisée sous le thème “Restons solidaires”, en collaboration avec la Direction régionale du ministère de la culture, de la jeunesse et sports- Département de la communication, cette manifestation s’inscrit dans le cadre du plan d’action du BMDA depuis 2020, en vue d’encourager les auteurs-interprètes, les producteurs de phonogrammes, les acteurs et les producteurs de vidéogrammes à adhérer aux droits d’auteurs et droits voisins, et à déclarer leurs créations littéraires et artistiques. Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, la directrice du BMDA, Mme Dalal Mhamdi Alaoui, a relevé que ces journées portes ouvertes visent à rapprocher et faire connaitre aux créateurs, les missions et services du BMDA et ce, en dépit des contraintes relatives à la crise sanitaire actuelle, et à les encourager à adhérer aux droits d’auteur, afin de consacrer la culture liée à leur respect. Dans ce cadre, elle a mis l’accent sur les avantages que procure la déclaration des œuvres artistiques et littéraires auprès du BMDA, notamment en termes de protection de ces œuvres contre le piratage et la sauvegarde de la mémoire nationale et du patrimoine culturel. Il s’agit aussi de mettre en exergue la diversité culturelle de cette région du Maroc, et de faire connaitre les procédures légales pour déclarer leurs créations et bénéficier des services du BMDA, a-t-elle insisté.

Libé
Dimanche 6 Juin 2021

Lu 734 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >


Flux RSS