Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le séjour à l'hôpital et la prise en charge du porteur du virus


Thème du 15ème live du ministère de la Santé



«Le séjour à l'hôpital et la prise en charge du porteur du Covid-19 » a été le thème de la 15ème rencontre interactive diffusée vendredi en direct par le ministère de la Santé, via sa page officielle sur le réseau social Facebook, et ce dans le cadre de son programme visant à améliorer la communication avec l'opinion publique et à répondre aux questions des citoyens concernant les aspects divers liés à cette pandémie.
Lors de cette rencontre, encadrée par le Dr Abdelhamid El Sarkassi, médecin-chef du département des affaires médicales du centre hospitalier régional Moulay Abdellah à Salé, il a traité des aspects d'intervention des équipes médicales et des protocoles adoptés en matière de prise en charge des patients (Covid-19), à travers les différentes étapes de diagnostic et de traitement.
Dans ce sens, il a indiqué que le centre hospitalier régional Moulay Abdellah comprend trois unités d'isolement médical pour les patients (Covid-19) et une unité pour les suspects, ainsi qu'une unité de réanimation et de soins intensifs, notant que cet établissement hospitalier reçoit des patients de différentes villes de la région, en plus des habitants de Salé, et ce en coordination avec la délégation du ministère de la Santé et le service chargé du suivi des cas suspects. 
Dès l’admission du suspect à l’hôpital, un échantillon des sécrétions de sa gorge est prélevé et envoyé à l'Institut national de la santé afin de s'assurer de sa contamination, ajoute-t-il, soulignant que les cas positifs sont renvoyés à l'unité d'isolement, puis soumis à des diagnostics d’électrocardiographie et à des analyses d'échantillon de sang pour s'assurer de la conformité de la "Chloroquine" et de la "Hydroxychloroquine", recommandées par le ministère de la Santé, avec l'état de santé du patient.
En ce qui concerne les procédures de suivi quotidien, il a précisé que le personnel médical effectue l'examen clinique des patients et mesure également leur tension artérielle, la fréquence cardiaque, le taux de saturation tissulaire en oxygène et de la fréquence respiratoire, afin de s'assurer de la nécessité de transférer le patient vers l'unité de soins intensifs ou non.
Il sera procédé de nouveau au diagnostic de la contamination chez le patient qui a passé neuf jours en isolement sanitaire, en prélevant deux échantillons les neuvième et dixième jours, afin de s'assurer qu'il ne porte plus le virus (Covid-19), a-t-il expliqué, faisant savoir que le centre hospitalier contacte la délégation du ministère de la Santé afin de transférer la personne guérie à un hôtel réservé pour l'accueil des cas médicaux et y rester pendant deux semaines.
En interaction avec les citoyens et en réponse à une question sur les moyens de prise en charge des patients dans les unités de réanimation, le Dr Abdelhamid El Sarkassi a indiqué que l'intervention médicale dans cette unité dépend de l'état du patient, où les antiviraux sont utilisés pour certains cas, tandis que d'autres cas nécessitent la technique de la respiration artificielle.
Il a souligné qu'en cas d'urgence sanitaire, l'Etat se charge en la personne morale de l'hôpital de payer les frais de traitement et d'hospitalisation, relavant que la période de prise en charge du patient peut atteindre 15 jours.
Concernant une question sur le manque de l'effectif, le médecin-chef du pôle des affaires médicales du centre hospitalier régional Moulay Abdellah à Salé a souligné que le personnel médical, infirmier et administratif du centre est suffisant pour faire face à la pandémie.
le Dr Abdelhamid El Sarkassi a, par ailleurs, invité les citoyens à consulter un médecin concernant l'utilisation d'antiviraux et à se mettre en garde contre les médicaments affaiblissant l'immunité du corps, notant qu'il est nécessaire de respecter les instructions des autorités concernant les mesures de quarantaine.
Le ministère de la Santé avait abordé lors de ses rencontres interactives, sur sa page Facebook, une panoplie de sujets, tels que "Que dois-je faire si je ressens des symptômes du virus ?", "Diagnostic biologique du Covid-19", "Les aliments qui aident à renforcer le système immunitaire", et "L'approvisionnement des professionnels de santé en chloroquine et en équipements de protection individuelle".
La quatorzième réunion interactive directe, tenue jeudi, a été consacrée aux "mesures prises pour faciliter le don du sang par le Centre national de transfusion sanguine et d'hématologie (CNTSH), pendant la pandémie du Covid-19", encadrée par le Dr Najia El Amraoui, médecin responsable de la communication et de la sensibilisation au centre national d'injections et de recherches sanguines à Rabat.
Le débat a porté également sur "Covid-19: les désinfectants alcooliques et masques médicaux", "Covid-19: le nettoyage et la désinfection du domicile du patient ou du suspecté" et "Covid-19: les mesures préventives au travail".

Libé
Dimanche 19 Avril 2020

Lu 663 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.