Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le secret bien gardé de Melania Trump




Melania Trump, la mystérieuse. Depuis qu’elle a intégré la Maison-Blanche lors de l’élection de son mari, la First Lady intrigue. Femme silencieuse, qui préfère l’ombre à la lumière, il faudra bien plus de quatre années pour que les journalistes et les Américains arrivent à percersa carapace. Si elle a plusieursfoisfait l’objet de biographies et autres enquêtes- notamment l’une écrite au vitriol par l’une de ses anciennes amies -, Melania Trump reste une énigme. Par volonté. Loin de l’image d’une First Lady “victime”, elle est en réalité une habile manipulatrice, qui a délibérément décidé d’entretenirle flou surson passé. Née en Slovénie, elle a grandi dans la petite ville de Sevnica, qu’elle ne mentionne jamais. “C’est étrange, Melania a complètement tourné le dos à son passé. Comme si elle avait honte de ce qu’elle était...”,regrettait l’une de ses anciennes voisines dans les colonnes de L’Express. De l’enfance de l’épouse de Donald Trump, on ne sait quasiment rien. Sauf qu’elle a tourné le dos à son pays sans se retourner.

Comme le révèle Laurence Haïm dans son documentaire Melania Trump, cet obscur objet du pouvoir, diffusé dernièrement sur Arte.tv, la mère de Barron a un jour quitté la Slovénie sur un coup de tête, sans informer ses proches de son départ. La suite ? Un trou de trois ans dans sa biographie, pendant lesquels personne ne sait où elle se trouvait. “Paris, Milan ou Moscou, toute trace de ses vies ont disparu”, explique l’ancienne correspondante à la Maison-Blanche, qui a un temps fait partie de l’équipe d’Emmanuel Macron, rapporte Le Monde. C’est à New York, que celle qui s’est alors lancée dans le mannequinat a réapparu dans les années 90.Installée aux Etats-Unis, Melania Trump a rayé de sa vie et de son esprit son pays natal, sans amertume et avec le désir d’oublier ce passé mystérieux quitte à s’attirer les foudres des Slovènes. Dans une enquête de Vanity Fair, on apprenait que depuis sa rencontre avec Donald Trump, elle n’y était retournée qu’une seule et unique fois. Pourtrois heures. Aidée parses proches, et notamment parson père, Melania Trump a volontairement jeté le flou surson passé. Igor Omerza, le co-auteur d’une biographie consacrée à la First Lady, peut en témoigner. Dans les colonnes de L’Express, il confiait avoir vécu une vive altercation avec Viktor Knavs en tentant de retourner sur ses traces. “En novembre 2015, j’ai voulu, de ma voiture, faire une photo de sa maison,se souvenait-il. Il m’a vu, il est devenu cramoisi, s’est rué sur sa Mercedes et m’a poursuivi danslesrues de Sevnica !Il a fini parrenoncer : sans doute craignait-il de porter préjudice à Donald Trump, alors en pleine campagne présidentielle...”

Bien décidée à enfouirsa vie passée, Melania Trump a même sommé son avocate de poursuivre ceux quis’y intéressaient de trop près. “Je ne diraisrien, sinon je vais finir au tribunal, assurait une ancienne amie. Je ne veux plus entendre parler de ces gens, etsurtout pas du père, qui n’est pas une bonne personne.” Mais ce silence interpelle. Quel est le but de Melania Trump ? Personne ne peut répondre à cette question, mais Igor Omerza trouve cela louche : “Veut-elle faire croire qu’elle n’a rien vécu avant de rencontrer Donald Trump, à 28 ans ?” 

Sam Smith révèle où il s ’ est produit pour la première fois

Sam Smith a révélé que son premier concert avait eu lieu dans un hôtel pub. L’interprète du titre ‘Stay With Me’ a connu la gloire en 2012 quand il a posé sa voix sur le morceau ‘Latch’ de Disclosure avant de sortir son premier album solo. Lors d’une interview dans l’émission ‘Later With Jools Holland’, le chanteur a déclaré : «J’ai fait mon tout premier concert dans un hôtel pub. J’avais écrit quelques chansons et j’avais des camarades de classe qui m’accompagnaient. On allait dans des endroits où l’on pouvait chanter dans le comté d’Hertford, où je suis né. Et cela nous allait très bien»

Par ailleurs, Sam se souvient de la fois où il a remporté une compétition de chant dans un camping en France. L’interprète de ‘Diamonds’ a expliqué : «J’ai remporté un concours de chant dans un camping français. Vous connaissez le camping Canvas ? J’ai gagné en chantant la chanson ‘Heroes’ de Mariah Carey. Je me produisais devant des vacanciers britanniques et je crois que ma mère a pu boire gratuitement au bar grâce à ma victoire». Le 30 octobre, la star anglaise se produira dans les studios d’Abbey Road en direct sur Internet et, lors de ce concert virtuel, il jouera les nouvelles chansons de son album ‘Love Goes’. Dans une note envoyée aux fans de l’artiste, Sam a écrit : «Je suis ravi d’annoncer que je me produirai dans les studios mythiques d’Abbey Road le 30 octobre afin de vous dévoiler les chansons de mon nouvel album. Avec mes musiciens, nous jouerons aussi d’anciennes chansons et cela sera la seule fois de l’année que vous pourrez me voir en live».

Libé
Vendredi 16 Octobre 2020

Lu 372 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Octobre 2020 - 02:54 Premier achat de riche de Gad El Maleh

Vendredi 23 Octobre 2020 - 23:59 Billie Eilish promet un nouveau single pour novembre