Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le président guinéen Alpha Condé : Nos relations avec le Maroc sont très importantes




Le président guinéen Alpha Condé : Nos relations avec le Maroc sont très importantes
Le président de la République de Guinée, Alpha Condé, a salué l'intérêt qu'accorde S.M le Roi Mohammed VI à la Guinée et à l'Afrique en général, suite à l'arrivée lundi de l'aide médicale envoyée, sur Hautes instructions Royales, à plusieurs pays africains frères pour les accompagner dans leurs efforts de lutte contre le coronavirus. 
  Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, il a tenu à exprimer son "grand respect" et sa "grande admiration" pour S.M le Roi Mohammed VI, soulignant que les relations avec le Maroc sont "très importantes". 
  "Je me suis battu pour que le Royaume réintègre à l’unanimité l’UA et j’ai tout de suite accepté d’ouvrir un consulat au Maroc", a-t-il dit dans ce sens.
Le président guinéen a également rappelé l'aide qu'a apportée le Maroc à son pays, dans le domaine de l’agriculture, en l'occurrence la décision du Royaume de faire don à la Guinée de 20.000 tonnes d'engrais sur les 100.000 qui seront produits en faveur de ce pays, se réjouissant que le Maroc avait gardé ses frontières ouvertes, au temps de l’Ebola, permettant ainsi à des hommes d'affaires guinéens d'y faire le déplacement pour tenir une réunion. 
 De son côté, le ministre guinéen des Affaires étrangères et des Guinéens de l'étranger, Mamadi Touré, a rappelé le soutien "inestimable" et la solidarité "agissante", manifestés par le Royaume du Maroc durant la dure épreuve de l’épidémie de l’Ebola. 
  Il a souligné, dans une déclaration à la presse, que S.M le Roi Mohammed VI vient encore une fois "gratifier le peuple de Guinée d’un important don de produits et d’équipements, destiné à appuyer les efforts engagés par notre pays dans la lutte contre le Covid-19".
Il a précisé que cette assistance "désintéressée" porte sur 5.000 masques, 60.000 visières, 40.000 charlottes, 4.000 blouses, 2.000 litres de gel hydroalcoolique, ainsi que 5.000 boîtes de chloroquine et 1.000 boîtes d’Azithromycine, saluant l’aspect le plus "noble" et le plus "notable" consistant en la fabrication sur place au Maroc de ses produits et de ses équipements et leur conformité aux normes de l’OMS. 
 Il a, ensuite, exprimé à S.M le Roi Mohammed VI la profonde gratitude du président de la République Alpha Condé pour ce "généreux" don qui vient à point nommé contribuer à la consolidation des "excellentes" et "traditionnelles" relations d’amitié, de coopération et de solidarité unissant les deux pays. 
  "Ce don est une réponse africaine aux défis africains et un acte fort de solidarité du Royaume du Maroc en faveur du peuple guinéen", s'est-il félicité. 
 "Vive la coopération guinéo-marocaine !", a-t-il poursuivi. Le ministre guinéen a, par ailleurs, mis en avant la guerre engagée contre ce fléau, saluant les mesures vigoureuses prises par la Guinée sous l’égide du président de la République Akpha Condé, en vue d’éradiquer cette pandémie, la dernière étant le plan de riposte dénommé "Stop Covid-19 en 60 jours", lancé le 8 juin 2020. 
Pour sa part, le président de la Fondation Mohammed VI des ouléma africains -Section de Guinée-, Abdelkarim Joubati, a tenu à remercier S.M le Roi Mohammed VI pour les aides médicales que le Souverain a accordées à plusieurs pays africains, dont la Guinée. 
 Il a salué, au nom des membres de cette fondation, les efforts du Maroc pour apporter de l'aide au peuple guinéen, dans un esprit de coopération, de fraternité et d'amitié entre les membres de cette fondation, les deux peuples, ainsi que l'Afrique entière.

Marie Tumba Nzeza, ministre d’Etat et ministre des Affaires étrangères de la RDC : Nous sommes particulièrement touchés

La République démocratique du Congo (RDC) s'est dite, par la voix de sa ministre en charge des Affaires étrangères, “particulièrement touchée” dans “ces moments très difficiles” qu’elle traverse, en réceptionnant, mardi à Kinshasa, une aide envoyée par le Maroc dans le cadre d’un ensemble d’aides médicales accordées, sur Hautes instructions de S.M le Roi Mohammed VI, à plusieurs pays africains frères.
“Nous exprimons toute notre gratitude envers le Maroc. Je le dis non pas en mon nom personnel, mais au nom de ceux qui sont à la tête du pays”, en l’occurrence le président de la République Félix Tshisekedi et le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a affirmé la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza.
"Nous sommes particulièrement touchés de voir qu’un pays africain, comme le Maroc, se soit souvenu de nous et ne nous a pas oubliés dans ces moments très difficiles que traverse la RDC”, a-t-elle ajouté à la MAP.
Malgré le contexte délicat auquel sont confrontés presque tous les pays du monde à cause de la pandémie de Covid-19, le Royaume du Maroc “a quand même pensé qu’il devait partager avec nous, nous venir en aide. Et c’est vraiment extraordinaire ! Nous le remercions”, a-t-elle ajouté.
“Nous remercions particulièrement S.M le Roi pour ce geste vraiment louable et nous espérons que notre collaboration va continuer de plus belle”, a indiqué la ministre congolaise, notant que ce geste généreux “touche au cœur et déclenche beaucoup de bonnes choses”.
L’aide, qui vient accompagner les efforts déployés par la RDC dans sa lutte contre l’épidémie de coronavirus, est composée notamment de masques de protection, de visières, de charlottes, de blouses, de gel hydroalcoolique, ainsi que de lots de chloroquine et d’Azithromycine.
Les équipements et produits composant l’aide marocaine ont été réceptionnés, à leur arrivée à l’aéroport de Kinshasa, par le ministre de la Recherche scientifique José Mpanda Kabangue, en présence de la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, du conseiller spécial du chef de l'Etat en matière de santé et coordonnateur de la Task force, Roger Kamba, et de l’ambassadeur du Maroc en RD Congo, Rachid Agassim.

 

Jeudi 18 Juin 2020

Lu 650 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.