Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le patrimoine oral féminin célébré au Festival “Maroc Hikayate”




La 16ème édition du Festival international "Maroc Hikayate" rend hommage au patrimoine culturel immatériel, notamment le patrimoine oral féminin, objet de différentes recherches académiques, a souligné, mercredi à Rabat, la directrice du festival, Najima Thay Thay.
Cette édition, qui se poursuit jusqu'au 13 juillet, se veut une occasion de mettre en exergue le rôle de la conteuse qui a inspiré plusieurs générations et de rendre vie au patrimoine oral et au conte populaire ou la "halqa", en tant que trésor immatériel qu'il faut préserver et valoriser, a indiqué Mme Thay Thay lors d'une conférence de presse dédiée à la présentation du festival.
Cet évènement culturel veut redorer l'image des places publiques et les meubler de nouveau par "chioukh laklam" (les maîtres de la parole), une école populaire qui contribue à inculquer les principes et valeurs représentant tous les Marocains et traduisant leur sentiment d'appartenance, a-t-elle ajouté. Les contes populaires ou l'art de la "halqa" distingue le Maroc des autres pays, s'est-elle réjouie, indiquant que le festival est prisé par les conteurs venus de trente pays représentant diverses cultures.
Pour sa part, le délégué régional des affaires culturelles à Tataouine, en Tunisie, a salué cet événement qui s'intéresse aux contes populaires et qui a pour objectif de transmettre l'expérience "trésors humains" aux générations montantes qui devraient préserver la mémoire populaire.
Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce festival se veut un rendez-vous annuel exceptionnel permettant au public de tout âge d'apprécier le talent de conteurs et conteuses venus de divers horizons, le tout dans une atmosphère conviviale qui ravira petits et grands.  Le programme de cette manifestation culturelle, organisée par l'Association Conte'Act pour l'éducation et les cultures en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication et la wilaya de la région de Rabat-Salé-Kénitra, prévoit une série d'activités et de tables rondes au cours desquelles plusieurs femmes conteuses devront échanger sur leurs expériences et histoires avec le public. Cette édition sera marquée en outre par la tenue de séminaires et de débats en présence de chercheurs spécialisés en la matière.
 

Vendredi 12 Juillet 2019

Lu 451 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com