Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le nouvel album de Kendrick Lamar meilleur lancement aux Etats-Unis





Le nouvel album du rappeur américain Kendrick Lamar, "DAMN", connaît le meilleur lancement depuis le début de l'année aux Etats-Unis, a rapporté samedi soir Nielsen Music. Sorti le 14 avril, cet album de hip-hop auquel ont participé Rihanna et U2 a cumulé en une semaine 603.000 exemplaires vendus ou l'équivalent en streaming et téléchargements. 
Entré comme numéro un dans le classement de Billboard, il se classe ainsi en tête des ventes d'album en première semaine depuis le début de l'année. Voix emblématique du mouvement "Black Lives Matter", qui dénonce les brutalités policières contre les Noirs aux Etats-Unis, le rappeur californien avait remporté un immense succès critique et public avec son précédent album studio, "To Pimp a Butterfly" (2015).
"DAMN", un album très personnel de facture plus classique, a également été salué par la critique. Il contient également des références politiques mais Lamar a expliqué dans un entretien diffusé vendredi qu'il ne voulait pas trop se focaliser sur le président américain Donald Trump. "Je voulais davantage d'auto-évaluation et de discipline à cause de ce qui se passe maintenant", a-t-il déclaré à la radio Beats 1 d'Apple Music. "Nous ne nous focalisons pas sur lui", a-t-il ajouté à propos de M. Trump.
 Son titre "Alright" était devenu un hymne de la lutte contre les violences policières et Lamar avait été invité à la Maison Blanche par Barack Obama, alors président. Le nouvel album de Lamar a supplanté "More Life" de Drake, jusqu'alors en tête des lancements aux Etats-Unis. 
Mais il reste bien en deçà du démarrage de "Views", le précédent album du rappeur canadien, qui s'était vendu à plus d'un million d'exemplaires durant sa première semaine il y a un an. Les ventes des albums de Lamar et Drake seront examinées de près en raison de la rivalité des deux rappeurs qui s'échangent régulièrement des commentaires acerbes, même indirects.

Libé
Lundi 24 Avril 2017

Lu 491 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.