Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le nouveau procès Cosby repoussé au printemps 2018




Le second procès de la légende de la télévision américaine Bill Cosby, poursuivi pour agression sexuelle, a été reporté au printemps prochain afin de permettre à ses nouveaux avocats, dont celui qui obtint l'acquittement de Michael Jackson, de se préparer. Le nouveau procès devait initialement se tenir à Norristown, en Pennsylvanie, à partir du 6 novembre. Mais le juge Steven O'Neill, du tribunal de Norristown près de Philadelphie (nord-est), a accepté à l'issue d'une audience mardi de le repousser à "une date encore à confirmer entre le 15 mars et le 1er avril" 2018, a indiqué à l'AFP un porte-parole du tribunal, James Koval. Le premier procès, en juin, s'est soldé par une annulation, faute de verdict unanime de la part des jurés. La nouvelle équipe d'avocats embauchée par Bill Cosby, désormais âgé de 80 ans, avait demandé un report, expliquant avoir besoin d'un délai pour préparer le dossier. La défense du créateur du "Cosby Show" est désormais notamment assurée par Tom Mesereau, un avocat de Los Angeles qui s'est rendu célèbre en défendant avec succès le chanteur Michael Jackson, acquitté en juin 2005 d'accusations d'attouchements sur mineur après quatre mois de procès. Mesereau, arborant sa célèbre crinière blanche, et les deux autres nouveaux avocats de Cosby, Kathleen Bliss et Sam Silver, participaient pour la première fois mardi à l'audience à Norristown aux côtés de l'acteur. Des dizaines de femmes ont accusé Bill Cosby d'abus sexuels au fil des années, mais le dossier de l'accusation ne porte que sur une de ces agressions supposées, les faits étant prescrits pour les autres cas. La victime présumée, Andrea Constand, accuse Bill Cosby de l'avoir agressée en janvier 2004 à son domicile de Cheltenham, dans la banlieue de Philadelphie. Bill Cosby a reconnu avoir pratiqué des attouchements sur Andrea Constand, mais a toujours assuré qu'il s'agissait d'une relation consentie.

Libé
Lundi 28 Août 2017

Lu 492 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés