Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le message adressé à la femme par Habib El Malki

Nous exprimons notre volonté de servir la cause féminine au niveau national avec honnêteté, intégrité et engagement




Habib El Malki entouré des membres du groupe de travail thématique sur l'égalité et la parité.
Habib El Malki entouré des membres du groupe de travail thématique sur l'égalité et la parité.
En cette Journée internationale de la femme, 8 mars 2019, j’ai jugé utile de d’adresser aux femmes du Maroc, et à travers elles, aux femmes du monde, mes vives félicitations et mes meilleurs vœux, tout en exprimant ma satisfaction des réalisations qu’elles ont accomplies grâce à  leur militantisme, leur conscience, leur intelligence et leur persévérance. Et également grâce aux efforts de leurs alliés, leaders de la pensée des droits de l’Homme, et de l’élite des militants avisés qui ont à cœur de faire triompher les valeurs de modernité, de démocratie, de liberté et d’émancipation.
L’instauration d’une Journée internationale de la femme, visait à développer une pensée renouvelée et permanente concernant les conditions, les contextes et la situation de la femme à travers le monde, les moyens d’aboutir à un statut mieux approprié pour elles, la préservation de leur dignité et la poursuite du militantisme contre toutes les formes  de discrimination, de défaillances et de pratiques portant atteinte à leur faculté créative, à leurs sentiments et à leur horizon humaniste.
L’instauration d’une Journée internationale de la femme ne l’a été ni fortuitement ni par complaisance. Mais c'était l'aboutissement d'une longue lutte des femmes et parallèlement, grâce à un certain nombre de mutations culturelles, intellectuelles, culturelles, sociales et économiques réalisées par l'humanité, en particulier depuis le début du XXème  siècle. Et ce, lorsque des voix de femmes courageuses se sont élevées pour exprimer des revendications et des propositions légitimes, avant que des défenseurs de la parité ne rejoignent cette cause, avant que l’idée et le projet ne se développent et se traduisent par des mouvements de société et des dynamiques de lutte forte, ainsi que dans différentes jurisprudences avancées et éclairées au niveau de la critique culturelle, des études postcoloniales et de la pensée féminine mûre sur les plans scientifique et critique.
Même si plusieurs femmes marocaines qui s’étaient illustrées dans l’histoire ancienne et moyenne du Maroc, dont leurs noms, leurs attributs et leurs rendements avaient marqué la mémoire collective marocaine, l’histoire du Maroc moderne, en particulier la lutte de notre pays et de notre peuple pour l’indépendance, garde des pages rayonnantes de la présence féminine et préserve au héros de la libération, le regretté Mohammed V, son leadership quant à l’enseignement de ses filles, mises au-devant du paysage public, ce qui était un signal exemplaire à plusieurs sens. Le Mouvement national a donné par la suite l’exemple de son adhésion à cet élan moderniste ; et les Marocains n’oublieront pas les pionnières du nationalisme marocain sincère.
Seulement, et partant de la responsabilité que j’ai l’honneur d’assumer à la tête de l’institution législative, il m’est important de confirmer que le Maroc de la modernité et de la démocratie, sous la conduite de Sa Majesté  le Roi Mohammed VI, que Dieu le préserve, a donné et donne des signaux forts de l’adhésion réelle, sérieuse et objective dans le combat éthique, humain et civilisationnel pour rendre justice aux femmes marocaines, réaliser le principe de la parité entre les deux sexes, aller de l’avant pour peaufiner l’arsenal législatif en vue d’accorder l’attention à la femme, de préserver sa dignité et d’améliorer sa situation aussi bien dans la société qu’au sein de l’Etat et d’œuvrer sérieusement et honnêtement à ce que les aspirations des femmes soient dignes d’être satisfaites non pas par des promesses, mais par l’action institutionnelle concrète et également en réfléchissant –dans le cadre des principes de parité et de justice- sur l’ensemble de nos politiques, nos plans, nos programmes et nos discours.
Certes, le combat pour rendre justice aux femmes du Maroc est un combat permanent, car il s’agit d’un combat de pensée, d’une pratique culturelle, sociétale et législative continuelle. Il suffit de signaler que l’horizon reste toujours ouvert, car beaucoup de choses nous attendent. Certes, le Maroc a réalisé des sauts qualitatifs dans ce sens. Le nombre de femmes élues à la Chambre des représentants atteint 81 députées sur 395 membres, soit 20,5 %, alors que 4 femmes ont été élues au bureau de la Chambre des représentants, deux femmes président deux commissions permanentes ainsi qu’une femme préside le groupement parlementaire. Le pourcentage des femmes élues dans les listes nationales des femmes et des jeunes atteint 78 %, ce qui dénote de l’importance de la discrimination positive qui doit être poursuivie pour atteindre la parité.
Le nombre des élues dans les circonscriptions locales ne dépassait pas 3,28% du nombre total des candidates qui, elles, représentaient 30,66% du nombre total des candidats.  Le pourcentage des candidates ayant atteint le niveau de l'enseignement supérieur ou ayant achevé leurs études atteignait 94,44%.
Nous sommes donc convaincus davantage que nous devons continuer à travailler dans cette direction. Et malgré le fait que nous avons tenu à approuver et inclure des dispositions institutionnelles dans le règlement intérieur de la Chambre des représentants, en tant qu’engagement concret et inévitable, d'où la création du groupe thématique sur l'égalité et la parité, que nous avons constitué pour traiter cette question dans tous ses aspects et détails, et les taux  de la présence des femmes députées dans l’ensemble des commissions (deux femmes présidentes de deux commissions permanentes), l’horizon est toujours ouvert aux performances, aux prestations, à la présence  et à la persévérance.
C’est un jour universel pour la femme, un jour où nous exprimons notre volonté de servir la cause féminine au niveau national avec honnêteté, intégrité et engagement.

Vendredi 8 Mars 2019

Lu 537 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com