Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le focus du rapport 2016 du CESE

La transformation digitale au service du citoyen et au profit d’un développement économique soutenu




Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a consacré le focus de son rapport annuel au titre de 2016 à "La transformation digitale au service du citoyen et au profit d’un développement économique soutenu", eu égard au potentiel que représente le digital.
''Le numérique est non seulement un accélérateur puissant dans l’amélioration du service au citoyen, mais constitue également un moyen efficace de lutte contre la corruption et de réduction du pouvoir discrétionnaire de l’administration'', souligne le rapport rendu public mardi, relevant que si la digitalisation de l'administration et des services publics est prise en charge avec l'implication d'acteurs nationaux, cela peut constituer une réelle opportunité pour le développement de tout un pan de l'économie nationale.
Pour y parvenir, le Conseil recommande d’élaborer une démarche globale et cohérente pour un nouveau palier de la digitalisation des services publics permettant d’assurer l’équité, la transparence et l’efficience au niveau du service assuré au citoyen à travers notamment la concrétisation de la Charte des services publics prévue par la Constitution et la mise en place d’une structure de pilotage institutionnel forte et dédiée, rapporte la MAP
Par ailleurs, le rapport fait état, sur le plan économique, d'un ralentissement notable la croissance du PIB, à 1,2%.
La consommation finale des ménages, l’investissement public et l’accélération des crédits à l’équipement ont été les principaux moteurs de la croissance de la demande intérieure en 2016, détaille le rapport dans son analyse du contexte national économique, social et environnemental.
Côté social, le rapport relève que le niveau de vie moyen des Marocains a presque doublé en 13 ans, notant que dans la même dynamique, le taux de pauvreté monétaire a été réduit et les inégalités sociales en termes de niveau de vie ont amorcé une tendance à la baisse.
S'agissant de la dimension environnementale, le rapport se félicite de la réussite de l’organisation de la 22è édition de la Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 22), organisée à Marrakech.
Pour l’année 2017, le CESE indique qu’il s’intéressera essentiellement à la politique industrielle du Maroc, aux échanges économiques avec les autres pays d’Afrique, aux régimes et patrimoines fonciers, à la sous-traitance et à l’impact de l’immigration sur le marché du travail.
Le Conseil se focalisera également sur la protection sociale, les villes durables, le rapport entre les technologies et les valeurs, les contenus culturels dans les médias et la politique de l’habitat en milieu rural.
Ce rapport annuel est élaboré conformément à l'article 10 de la loi organique régissant le Conseil économique, social et environnemental.

 

Jeudi 7 Septembre 2017

Lu 856 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs