Aucun événement à cette date.



Le film égyptien "Today is a Beautiful Day " remporte le GP du Festival du cinéma de Benguérir

Lundi 19 Décembre 2022

Le film égyptien "Today is a Beautiful Day " remporte le GP du Festival du cinéma de Benguérir
Le film "Today is a Beautiful Day" de la réalisatrice égyptienne Neveen Shalaby a remporté le Grand Prix de la 8ème édition du Festival du cinéma de Benguérir, dont le rideau est tombé dimanche.

 Le jury de cette compétition cinématographique d'envergure, présidé par le réalisateur marocain Mohamed Kaghat, a décidé de décerner le Prix du meilleur scénario au film marocain "Bye Bye la France", alors que le Prix de la meilleure réalisation est revenu au film marocain "Pile ou Face". Quant au Prix de la meilleure interprétation, il est revenu, ex aequo, aux acteurs Rafik Boubker et Tarik Boukhari.

 Dans la catégorie "courts métrages", le Grand Prix a été attribué au film "la Mère du Clown" de Manal Ghoua, alors que le Prix du meilleur scénario est revenu au "Poupiya" réalisé par Dania Achour et le Prix de la meilleure réalisation à "Possibilité 3" d'Abdelilah El Omari.
 
 Une mention spéciale a été aussi attribuée aux films "Nechba" d'El Houari Ghoubari et "Dead End" de Samira Darwich.

 "Après deux années d’interruption suite à la crise liée à la pandémie de Covid-19, le festival est revenu en force suscitant un fort engouement depuis le premier jour", s’est félicité le président du Festival du cinéma de Benguérir, Salmane Tariq Alam, dans une déclaration à M24, la chaîne télévisée de l’information en continu de la MAP.

 M. Alam a rappelé que cinq longs métrages et 25 courts métrages étaient en lice pour décrocher les prix de cette édition, qui ambitionne de favoriser le développement de l'industrie cinématographique et de contribuer au rayonnement culturel de la ville de Benguérir.

 Pour sa part, le membre du jury dans la catégorie "longs métrages", l'acteur Hicham Ouali, a indiqué, dans une déclaration similaire, que cet événement culturel de haute facture a permis de rapprocher l’action culturelle de l’ensemble des couches de la société, faisant savoir que le festival a été également une opportunité pour favoriser l’échange et la rencontre entre les cinéastes, l'industrie cinématographique et les cinéphiles.

 Lors de cette édition, un vibrant hommage a été rendu à des figures du cinéma marocain, notamment les acteurs Mohamed El Jem, Hassan Foulane, Aziz Dadas et Naima Bouhmala, la productrice Rachida Ahfoud et le critique Hafid Aissaoui.

 Organisée par l’Association Panorama pour la culture et le développement, cette manifestation culturelle (16-18 décembre) a connu l’organisation d’une série d’ateliers portant sur le scénario, la production cinématographique et la mise en scène, ainsi que d'un forum sous le thème "Le cinéma et l’apprentissage tout au long de la vie".

Libé

Lu 1525 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe






Inscription à la newsletter