Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le dialogue social en stand-by




Depuis 2012, le dialogue social entre l’Exécutif et les partenaires sociaux est au point mort même si le gouvernement Saad Eddine El Othmani a maintes fois exprimé sa volonté de le faire sortir de sa léthargie. Le Souverain a, dans son discours du Trône prononcé en juillet 2018, mis en garde contre ce gel. « Je le dis au gouvernement : le dialogue social est un devoir et une nécessité ; il convient de l’instaurer et de le maintenir dans la durée et sans aucune interruption. Et je lui dis également qu’il doit rencontrer régulièrement les syndicats et communiquer constamment avec eux, indépendamment de l’issue éventuelle de ce dialogue ». Malgré cette mise en garde Royale, les choses n’ont pas bougé d’un iota.
 

Mardi 1 Janvier 2019

Lu 274 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com