Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le déficit commercial continue de s’alléger

Hausse des exportations de marchandises de 12,7% + 8.720MDH à fin mars 2021


Libé
Jeudi 6 Mai 2021

Le déficit commercial continue de s’alléger
Les indicateurs du commerce extérieur ont connu une nouvelle amélioration au terme du premier trimestre de l’année 2021,selon les données publiées par l’Office des changes.

A fin mars, les échanges commerciaux de marchandises se sont caractérisés par une augmentation de 12,7% des exportations à 8.720MDH plus importante que celle des importations (+3.087MDH ou +2,6%).

Le déficit commercial s’est ainsi allégé de 11,2% à 5.633MDH au titre des trois premiers mois de l’année, a relevé l’Office notant que le taux de couverture s’est établi à 63,4%, ce qui correspond à une amélioration de 5,7 points.

La hausse des importations de biens s’explique par l’augmentation des achats de la majorité des groupes de produits, principalement, des produits finis de consommation (+3.198MDH), des produits alimentaires (+1.813MDH), et des produits bruts (+930MDH).

Dans ses indicateurs des échanges extérieurs de mars 2021, l’Office de change a toutefois indiqué que « cette hausse est atténuée par la baisse des approvisionnements en produits énergétiques (- 2.592MDH) et celle des achats des biens d’équipement (-383MDH) ».

Dans sa note rendue publique récemment, l’Office a, en effet, expliqué que la hausse des importations des produits finis de consommation (+11,9%) est attribuable essentiellement à la hausse des achats des parties et pièces pour voitures de tourisme (+35%) et à ceux des voitures de tourisme (+23,5%). Tandis que l’augmentation des importations des produits alimentaires (+12,5%) est attribuée principalement à la hausse des achats de blé (22,1%) et à ceux des dattes (72,5%).

A noter que la facture énergétique s’est, de son côté, allégée de 14,9% à fin mars 2021 en raison de « la baisse des approvisionnements en gas-oils et fuel-oil (-1.185MDH), due au recul des prix de 9,8% (4.407 DH/T à fin mars 2021 contre 4.885 DH/T un an auparavant), conjuguée à la baisse des quantités importées (-5,1%) : 1.603mT à fin mars 2021 contre 1.689mT à fin mars 2020 », a-t-il souligné dans sa note.

Dans le même temps, l’office a noté une baisse de 383MDH des importations de biens d’équipement qui se sont ainsi situées à 29.332MDH à fin mars 2021 contre 29.715MDH une année auparavant. En ce qui concerne les exportations, il ressort des données qu’elles ont atteint 77.614MDH contre 68.894MDH un an auparavant, soit une amélioration de 12,7%.

Les statistiques montrent que cet accroissement a concerné la majorité des secteurs, principalement les ventes de l’automobile, celles de phosphates et dérivés et celles de l’électronique et électricité, a fait savoir l’Office.

Ainsi qu’il l’a expliqué dans sa note, les exportations du secteur automobile se sont établis à 22.602MDH à fin mars 2021 contre 16.274MDH une année auparavant, soit +38,9% ou +6.328MDH.

Précisons que cette évolution est attribuée principalement à la hausse des ventes du segment de la construction (+51,9% ou +3.138MDH) et celles du segment du câblage (+23,4% ou +1.435MDH).

De leur côté, les exportations de phosphates et dérivés se sont accrues de 21,7% (+2.387MDH), atteignant 13.405MDH à fin mars 2021 contre 11.018MDH à fin mars 2020, suite principalement à la hausse des ventes de l’acide phosphorique (+1.516MDH) et celles des engrais naturels et chimiques (+879MDH). Tandis que les ventes du secteur électronique et électricité augmentaient de 21,5% (+577MDH).

A noter que la hausse des exportations est atténuée par la baisse des ventes du secteur aéronautique et celles du secteur textile et cuir.

En effet, les exportations du textile et cuir ont accusé une baisse de 5,5% (-460MDH) au terme du premier trimestre, suite principalement au recul des ventes des vêtements confectionnés de 7,1% (-369MDH) et celles des chaussures de 19,5% (-163MDH). Tandis que les exportations du secteur aéronautique affichaient une baisse de 17,3% (-699MDH).

Quant aux exportations du secteur agriculture et agroalimentaire, elles ont été marquées par une quasi stabilité (+0,6% ou +120MDH), les ventes de ce secteur se situant à 20.464MDH contre 20.344MDH à fin mars 2020.

Selon les explications de l’Office des changes,« cette évolution est due à la hausse des ventes de l’agriculture,sylviculture, chasse de 2,6% ou +294MDH atténuée, toutefois, par la baisse des ventes de l’industrie alimentaire (-1,9% ou -166MDH) ».

A noter également que la balance des échanges de services a affiché un excédent en baisse de 48,9% (- 10.950MDH), en raison du recul des exportations plus accentué que celui des importations. Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger ont connu une hausse de 41,8%, atteignant 20.894MDH à fin mars 2021 contre 14.733MDH à fin mars 2020.

Alain Bouithy


Lu 721 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 19:45 Fort recul des importations des céréales

Lundi 24 Janvier 2022 - 18:48 Le dirham quasi-stable face à l'euro

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS