Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le confinement plus favorable au streaming légal qu'au piratage




Le confinement plus favorable au streaming légal qu'au piratage
Selon un sondage réalisé par l'Ifop pour la Hadopi, les Français confinés se sont davantage tournés vers les offres légales de films, séries, musique ou jeux vidéo que vers les offres illégales, Après une première semaine de confinement, 63% des internautes ont déclaré consommer de manière licite exclusivement des biens culturels dématérialisés, contre 56% dans le baromètre publié en mai 2019 par la Haute Autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur internet (Hadopi). Le taux de consommateurs d'au moins une offre illicite a légèrement diminué pour atteindre 21% (contre 26% en 2019). Un quart d'entre eux ont déclaré avoir augmenté leurs pratiques légales depuis le début de la période de confinement, notamment concernant les séries. Comme en 2019, ces consommateurs préfèrent dans l'ordre les sites de streaming, les convertisseurs, et les sites de téléchargement direct. Près du tiers (30%) des internautes en général ont eu recours aux offres gratuites proposées en ces temps de confinement par de nombreuses plateformes. Et près de la moitié (46%) d'entre eux sont abonnés à une plateforme de vidéo payante, contre 36% en 2019, et 17% à une offre de musique, contre 15% en 2019. 21% sont abonnés à une chaîne de TV payante, contre 23% en 2019.
Selon le premier volet de cette enquête publié le 7 avril, les internautes français ont déclaré consommer plus de produits culturels en ligne depuis le début du confinement, notamment des séries, jeux vidéo et films.
Une majorité d'internautes interrogés (53%) considère que la consommation de produits culturels est l'activité "la plus indispensable à leur équilibre" (hors travail), devant le sport (40%) et les activités manuelles (39%). L'enquête a été réalisée en ligne les 26 et 27 mars auprès de 1.050 internautes de 15 ans et plus, représentatifs de la population française, selon la méthode des quotas.

Bouillon de culture

Bruce Myers

L'acteur britannique Bruce Myers, qui avait accompagné le légendaire metteur en scène Peter Brook dans de nombreuses pièces créées en France, est mort à Paris, a annoncé mercredi le Théâtre des Bouffes du Nord. "Une importante figure du théâtre vient de nous quitter, Bruce Myers, un acteur unique, dont nous portons aujourd'hui le deuil", a commenté Peter Brook, 95 ans, dans un communiqué de ce théâtre parisien qu'il a fait ressusciter dans les années 70. Né en 1942 à Radcliffe en Angleterre, Bruce Myers, qui était également metteur en scène, a joué dans de nombreuses créations de Brook, notamment dans les pièces de William Shakespeare comme "Timon d'Athènes" (1974), "Mesure pour mesure" (1978), "La Tempête" (1990) et "Hamlet" (2000).
Il fut également l'un des interprètes de la célèbre épopée de Brook, "Mahâbhârata" (1985), de "La Conférence des oiseaux" (1979) et de "Je suis un phénomène" (1998).

 

Vendredi 17 Avril 2020

Lu 331 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif