Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le cinéma marocain au 21ème Festival du film de l'Outaouais




Le cinéma marocain figure en bonne place dans la programmation du 21ème Festival du film de l'Outaouais (FFO), prévu du 21 au 29 mars dans la ville canadienne de Gatineau (ouest). En partenariat avec l’ambassade du Maroc à Ottawa, les organisateurs prévoient la projection des films "Rock The Casbah" de Laila Marrakchi et "Burn Out" de Nour-Eddine Lakhmari. "Rock The Casbah" qui met en scène Nadine Labaki aux côtés du célèbre acteur feu Omar Sharif, est une comédie dramatique dont les événements se déroulent à Tanger. Il raconte l’histoire d’une famille qui se réunit pour trois jours de funérailles dans la maison familiale après le décès du père. L’agitation est à son comble d’autant plus que le défunt n’a laissé derrière lui que des femmes. Tout va basculer à l’arrivée de la fille cadette Sofia, celle qui a fait sa vie ailleurs en tant qu'actrice. Entre rire et larmes, une hystérie collective va mener chacune de ces femmes à se révéler à elle-même. Le second long métrage n'est autre que la sélection du Maroc pour concourir aux Oscars, "Burn Out" de Nour-Eddine Lakhmari, un film sur le sacrifice et le courage de gens ordinaires. Il retrace l’histoire atypique d'Ayoub, un jeune cireur de 13 ans qui rêve d'acheter une prothèse pour la jambe de sa mère handicapée. C'est le récit de rencontres inattendues où des personnages de milieux très différents sont mis face à face, révélant au grand jour le caractère contrasté des habitants d’une grande agglomération. A l'occasion de la projection des deux productions cinématographiques prévue le 23 mars, l’ambassade du Royaume va offrir aux festivaliers une dégustation de la gastronomie et du thé marocains.
Organisée en collaboration avec le Centre cinématographique marocain (CCM), la participation marocaine au Festival de l’Outaouais a pour but de faire valoir auprès du public canadien la richesse et la créativité du septième art marocain. Il s’agit aussi de consolider la coopération culturelle unissant le Maroc et le Canada.
Les organisateurs du festival, qui ont exprimé leur fierté de ce partenariat avec la représentation diplomatique marocaine, ont aussi prévu de diffuser le film marocain "Sophia" de Meryem Benm’Barek, en lice pour le prix de la critique.
Considéré comme l’un des grands festivals de cinéma au Canada, le FFO offre en outre une place prépondérante au cinéma d’auteur. Ce rendez-vous annuel incontournable des cinéphiles présente, huit jours durant, une centaine de projections de longs et courts métrages de fiction, d'animation ou documentaires provenant d'une vingtaine de pays.

Samedi 16 Mars 2019

Lu 797 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com