Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le cinéma marocain à l'honneur à Helsinki





Le cinéma marocain à l'honneur à Helsinki
Le cinéma marocain a été à l’honneur le temps d’une soirée culturelle organisée, mercredi soir à l’espace de la Fondation finlandaise du film à Helsinki, par l’Association finno-arabe en partenariat avec l’ambassade du Maroc en Finlande et l'Association des amis de l'Institut finlandais pour le Moyen-Orient.
Cette rencontre a été ponctuée par la projection d’un court-métrage retraçant les moments forts de la 17ème édition du Festival international du film de Marrakech (30 novembre/8 décembre), qui a marqué cette année un retour en force, notamment avec des hommages à l’acteur-réalisateur-producteur américain Robert De Niro, au metteur en scène marocain Jilali Ferhati et à la réalisatrice française Agnès Varda.
Dans une allocution de circonstance, le président de l’Association finno-arabe, Jarno Peltonen, a relevé les énormes potentialités du secteur cinématographique marocain, d’où, a-t-il dit, l’importance de tenir ce genre de rencontres et de présenter des productions marocaines aux cinéphiles finlandais. Dans ce sens, il s’est dit impressionné par le Maroc, un pays devenu en quelques années le troisième producteur de films après l'Egypte et l’Afrique du Sud, malgré le jeune âge de son industrie cinématographique qui n’a commencé qu’en 1958.
Aussi a-t-il mis l’accent sur la liberté de création artistique qui caractérise la production cinématographique marocaine, adossée à l’existence d’espaces professionnels de tournage et de paysages naturels ayant servi de décors pour de nombreuses production internationales, notamment les studios d’Ouarzazate.
De son côté, l’ambassadeur de Sa Majesté le Roi en Finlande, Mohamed Ariyad, est revenu sur la place de choix qu’occupe désormais le Festival international du film de Marrakech, en raison à la fois des films programmés et des noms qui y participent et du cadre féerique et pittoresque qui l’accueille, en l’occurrence la ville ocre.
Cette soirée culturelle, qui s’est déroulée en présence de nombreux acteurs associatifs marocains en Finlande, a été agrémentée par la projection du film "BurnOut" (2017) du réalisateur marocain Nour-Eddine Lakhmari.

 

Samedi 15 Décembre 2018

Lu 654 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Avril 2021 - 04:28 Bientôt une suite du film Downton Abbey