Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le boycott disséqué par des universitaires


La FSJES Ain Sebaa organise une conférence sur les mouvements de contestation des dysfonctionnements du marché



La Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales à Aïn Sebaâ, organise ce vendredi 6 juillet une table ronde sur les mouvements de contestation des dysfonctionnements du marché.
Des spécialistes, des universitaires et des activistes de la société civile prendront part à cette table ronde dont  Mohamed Tozy, Najib Akesbi, Driss Abbadi, Driss Guerraoui et Abdelali Mestour, ainsi que des représentants de Centrale Danone, Sidi Ali et Afriquia, selon un communiqué de la FSJES-Ain Sebaa. 
Selon les organisateurs, le but de cette table ronde est de faire une analyse à la fois sociologique, économique, politique et idéologique du mouvement de boycott au Maroc.
«L’Etat devrait-il intervenir dans le jeu du marché? », s’interrogent les organisateurs de cette rencontre scientifique. Et d’ajouter : «Le rôle régulateur des pouvoirs publics peut se justifier théoriquement par l’existence de défaillances du marché qui l’empêcheraient de fonctionner de manière optimale en termes de bien-être pour la société. Le cas de produits de grande consommation comme l'eau, le lait et les carburants dont les prix connaissent une hausse insupportable pour le commun des consommateurs a donné lieu à un mouvement de contestation social interpellant l'Etat ».
Selon l’argumentaire de cette table ronde, le phénomène du boycott « augmente du fait de l’évolution des consciences et des nouvelles facilités de communication. Grâce à Internet et aux réseaux sociaux, des consommateurs sensibilisés à certaines causes peuvent désormais partager un même mot d’ordre face à la même marque et ceci d’un bout à l’autre du globe ». 

Libé
Jeudi 5 Juillet 2018

Lu 576 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés