Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Premier secrétaire de l'USFP préside la réunion du Conseil de la région de Marrakech-Safi

Driss Lachguar : La pandémie fait obligation à notre pays de reconsidérer un certain nombre de ses choix et priorités




Les participants appellent le Bureau politique à créer une Fondation qui portera le nom de Si Abderrahmane El Youssoufi afin de préserver sa mémoire

Le Premier secrétaire de l'USFP préside la réunion du Conseil de la région de Marrakech-Safi
Les membres du Conseil de l'USFP de la région de Marrakech-Safi ont tenu une réunion régionale sous la présidence du Premier secrétaire du parti, Driss Lachguar, en présence du groupe de travail chargé de la région composé de Badia Radi et de Mohamed Mallal, membres du Bureau politique.
Lors de cette réunion tenue à distance à cause de la crise sanitaire du Covid-19, le Premier secrétaire a présenté un exposé politique dans lequel il a abordé les raisons de la tenue de cette réunion, expliquant qu’elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations de la réunion du Bureau politique tenue les 28 et 29 mai dernier et visant à mobiliser les organisations du parti dans toutes les régions du pays et à les préparer pour assumer leurs responsabilités en ce qui concerne les prochaines échéances organisationnelles et politiques, selon un communiqué rendu public à l’issue de cette réunion régionale.
Le Premier secrétaire a également évoqué la situation dans notre pays et les répercussions économiques et sociales de la crise sanitaire.
A cet égard, il a mis l’accent sur les mesures préventives prises par l’Etat pour lutter contre la pandémie, saluant l'esprit patriotique et la solidarité sans précédent manifestée par l'ensemble du peuple marocain durant cette conjoncture difficile, ce qui a contribué à épargner à notre pays une catastrophe humanitaire.
Dans le même contexte, le dirigeant ittihadi a souligné que la pandémie obligera notre pays à reconsidérer un certain nombre de choix et de priorités, afin de pouvoir générer les moyens nécessaires pour faire face aux répercussions économiques et sociales de la pandémie, tout en insistant, en même temps, sur le fait que cela nécessite l'élaboration de politiques publiques reposant sur trois priorités principales.
La première est de garantir le droit à une alimentation adéquate et équilibrée pour tous les Marocains. Il faut pour cela adopter une politique agricole répondant avant tout à la satisfaction des besoins nationaux urgents.
La deuxième priorité est de garantir le droit à la santé publique pour tous. Cela exige la mise en place d’infrastructures et d’équipements suffisants pour combler le manque dans ce domaine et garantir la justice spatiale.
La troisième priorité est de renforcer l'engagement global de notre pays dans la révolution numérique que connaît le monde et tirer parti des avantages qu'elle offre dans le but d’améliorer les conditions économiques et sociales de notre pays, de développer la recherche scientifique et d’améliorer le niveau de connaissance de toutes les catégories du peuple marocain.
Par ailleurs, le Premier secrétaire a passé en revue la situation organisationnelle de la région de Marrakech-Safi, en analysant les résultats obtenus lors des élections communales de 2015 tout en saluant les efforts consentis par tous les Ittihadis en vue d’élargir et de renforcer les organisations du parti dans la région et d’améliorer sa position électorale malgré les difficultés et contraintes auxquelles ils ont été confrontés.
Il a également insisté sur la nécessité de corriger certains dysfonctionnements dont souffrent les organisations du parti dans diverses régions.
Lors de cette réunion, les participants ont apprécié l'initiative de tenir cette importante réunion qui a donné aux membres du Conseil régional du parti et aux autres potentialités du parti  l'occasion de dialoguer et de discuter  d'un ensemble de questions nationales et partisanes ayant relation avec la région de Marrakech-Safi, tout en soutenant les efforts consentis par l’Etat afin de protéger la vie et la sécurité des citoyens durant la crise sanitaire du Covid-19.
Ils ont également salué la teneur du communiqué du Bureau politique rendu public à l’issue de sa réunion les 28 et 29 mai dernier, ainsi que la Plateforme d’orientation préparée récemment par Driss Lachguar. « Ces deux documents constituent des plateformes pour engager un débat entre toutes les Ittihadies et tous les Ittihadis dans le cadre de la préparation du 11ème Congrès national ». A cet égard, les participants ont affirmé que ce Congrès devrait être « un véritable moment historique pour parvenir à la réconciliation et à l'ouverture ».
Ils ont salué les positions judicieuses exprimées par le Premier secrétaire, le Bureau politique du parti et les deux Groupes socialistes au Parlement, notamment en ce qui concerne le rejet par l’USFP de toute loi portant atteinte à la liberté d'expression et aux droits de l'Homme, la nécessité d’instaurer un impôt sur la fortune, le refus du cumul des salaires et rémunérations perçus par des élus et des ministres dans l’accomplissement de leurs fonctions représentatives et dans les institutions de la gouvernance et le renforcement du rôle de l'Etat en tant qu’Etat providence.
Lors de cette réunion, les participants ont condamné le comportement irresponsable d’un membre du gouvernement qui a bafoué les droits de l’un de ses employés et l’a privé de la couverture sociale, appelant à sanctionner un tel comportement afin de protéger la crédibilité des institutions de l’Etat, car ses représentants sont censés donner un exemple d'intégrité et de respect des lois.
Les participants ont affirmé que tous les Ittihadis de la région de Marrakech-Safi s’engagent à prendre part aux préparatifs des prochaines échéances organisationnelles et politiques du parti, tout en les exhortant à soutenir leur parti, ses institutions nationales, régionales et locales et ses dirigeants.
Par ailleurs, les participants ont appelé le Bureau politique à créer une Fondation portant le nom de Si Abderrahmane El Youssoufi afin de préserver sa mémoire.

Mourad Tabet
Vendredi 26 Juin 2020

Lu 3082 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif