Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Polisario envoie ses blindés contre les manifestants des camps de Tindouf

Plusieurs civils blessés lors des affrontements avec la milice séparatiste




Le Polisario envoie ses blindés contre les manifestants des camps de Tindouf
Les séquestrés des camps de Tindouf, notamment les commerçants vivent dans une situation jamais égalée de restriction de leurs mouvements à l’intérieur et à l’extérieur des camps.
Ces restrictions imposées par une Algérie qui, préoccupée par son Hirak, n’a plus le temps de contrôler les entrées et sorties des camps de Tindouf et qui craint, par-dessus tout, que les armes qui s’y trouvent puissent se retrouver entre des mains hostiles, ne sont pas du goût des populations dont la colère n’a cessé de monter pour se traduire en confrontation directe avec les miliciens qui n’ont pas hésité, dimanche 28 avril  à déployer ses blindés et véhicules de transport de troupes pour disperser les manifestants qui ont, à leur tour, déployé des dizaines de véhicules pour bloquer la circulation vers Rabbouni où siègent les membres de la direction du Polisario.
Des messages diffusés sur les réseaux sociaux ont permis aux protestataires de suivre les évènements.
Outre l’envoi de renforts pour mater les manifestants qui ne réclamaient rien d’autre qu’une liberté de circulation qui ne leur a jamais été effectivement accordée.
Alors que les sbires du Polisario sommaient les manifestants de libérer la voie sous la menace des armes, ces derniers ont envoyé cinq représentants pour dialoguer avec la direction des séparatistes.
Sans donner suite à ces injonctions les manifestants se sont, en effet, emparés d’un véhicule appartenant à la soi-disant police menaçant de l’incendier au cas les miliciens tenteraient de le leur reprendre.
Les informations en provenance des camps rapportent également  que les affrontements ont fait plusieurs blessés parmi les manifestants.  Suite à quoi, il y a eu une brève accalmie, mais comme promis par les manifestants, les observateurs s’attendaient à la tenue d’un plus grand rassemblement hier en cours de journée.

 

Ahmadou El-Katab
Mardi 30 Avril 2019

Lu 929 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com