Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Parlement prêt à revoir sa gestion des questions décisives conformément à la vision Royale

Habib El Malki et Hakim Benchamass président une réunion de la Commission de coordination interparlementaire




 Les deux Chambres du Parlement ont affirmé être prêtes à revoir leurs méthodes de gestion des questions décisives pour le peuple marocain, conformément à la vision Royale.
Dans un communiqué conjoint publié récemment, à l'issue de la réunion de la Commission de coordination interparlementaire, présidée par les présidents des Chambres des représentants, Habib El Malki et des conseillers, Hakim Benchamass et consacrée à l'examen du contenu du discours Royal adressé à la nation à l'occasion de la Fête du Trône et celui prononcé, le 13 octobre, à l'ouverture de l'année législative, le Parlement a souligné qu'il accordera, conformément à sa mission constitutionnelle, une grande priorité aux questions évoquées dans ces deux discours, notamment le modèle de développement, la mise en œuvre de la régionalisation avancée et l'insertion de la jeunesse marocaine.
Les deux Chambres ont également affirmé qu'elles prendront des initiatives afin de contribuer à la mise en place d'un nouveau modèle de développement national qui prend en compte les grandes mutations économiques et sociales dans le pays, réitérant son engagement à adopter, dans les plus brefs délais, un programme d'action interactif avec les deux discours Royaux.
Elles ont, aussi, noté que les missions fondamentales de ce programme portent sur l'élaboration de propositions de loi et l’introduction d'amendements aux projets soumis au Parlement, tout en prenant en compte les changements économiques et sociaux et la consolidation du rôle de contrôle et d'évaluation attribué aux deux Chambres, de sorte à assurer le suivi effectif de l'action gouvernementale dans la mise en place des chantiers de développement.
Ce programme portera également sur la promotion de la diplomatie parlementaire, en poursuivant l'organisation de manifestations internationales et régionales, en multipliant les efforts et en poursuivant l'action en vue de mettre en place une diplomatie parlementaire active, participative et cohérente avec l'action diplomatique de tous les acteurs, pluridimensionnelle et en harmonie avec les rôles constitutionnels accordés au Parlement.
Cette action devra également refléter les aspirations du Parlement à devenir un acteur central dans la diplomatie nationale, tout en renforçant les relations avec les pays africains, dans le cadre d'une coopération Sud-Sud solidaire et effective, basée sur une vision stratégique renouvelée et cohérente, a ajouté la même source.

Samedi 28 Octobre 2017

Lu 1424 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés