Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Parlement européen se fend d’une autre malencontreuse résolution à l’ encontre du Maroc

Dans ses tentatives désespérées d’escamoter les multiples affaires qui minent cette institution


Mourad Tabet
Vendredi 17 Février 2023

Le Parlement européen se fend d’une autre malencontreuse résolution à l’ encontre du Maroc
Le Parlement européen (PE) vient encore  une fois de réitérer son hostilité envers le Royaume du Maroc, en adoptant jeudi dernier une nouvelle résolution non contraignante appelant, entre autres, à étendre les mesures prises à l’encontre des représentants du Qatar à ceux du Maroc, en leur interdisant notamment l’accès au PE.

« La nouvelle résolution adoptée par le PE vient confirmer que cette institution poursuit sa politique hostile à l'égard du Maroc et tente de l'impliquer de manière répréhensible dans des affaires de corruption de parlementaires européens et le PE dans son ensemble », a indiqué Naoufal Bouamri, avocat et expert en relations internationales en commentant ce nouvel acte hostile du PE. Et d’ajouter dans une déclaration à Libé : « Le PE tente d’exporter ses dossiers de corruption qui l’éclaboussent en dehors de l'Europe et de présenter cette institution comme étant une victime ».

«Ils en sont à une autre étape de la confrontation avec le Maroc. Au lieu d'être une confrontation politique, le PE cherche désespérément à la placer dans le domaine des droits humains et de la lutte contre la corruption », a-t-il mis en avant.

Naoufal Bouamri a, par ailleurs, affirmé que la résolution de jeudi dernier, par laquelle le PE a annoncé l’interdiction d’accès des représentants du Maroc à cette institution européenne, est tardive, car le Maroc avait déjà annoncé la suspension de toute forme de relation avec le PE. Pour cette raison, « la nouvelle résolution du PE n’a aucun effet », a  fait remarquer Naoufal Bouamri. 

L’expert en relations internationales a évoqué, à cet égard, la décision prise le 23 janvier dernier à l’unanimité par les deux Chambres du Parlement marocain de reconsidérer les relations avec le PE et de les soumettre à une réévaluation globale.

«Les deux Chambres du Parlement du Royaume du Maroc dénoncent la campagne tendancieuse contre notre pays, et dont le dernier développement a été l’adoption par le PE d’une résolution le 19 janvier 2023. A cet effet, le Parlement marocain note avec grand étonnement et mécontentement cette recommandation, qui a gravement nui à la confiance entre les deux institutions législatives, et a porté  profondément atteinte aux acquis positifs accumulés pendant de nombreuses décennies », lit-on dans un communiqué rendu public à l’issue de la réunion des deux Chambres. Et de préciser que le Parlement marocain condamne fermement les tentatives hostiles visant à porter atteinte aux intérêts du Maroc et à son image, ainsi qu’aux relations profondes et historiques liant le Maroc et l’Union européenne, fondées sur des valeurs partagées et des intérêts communs.

Il y a lieu de rappeler que l’immixion de la France est bien visible dans cette campagne de dénigrement visant le Maroc, et dont le PE est l’instrument.  Preuve en est le rôle fort important joué par le parti politique du chef de l’Etat français et par l’eurodéputé et chef du groupe parlementaire Renew, Stéphane Séjourné, conseiller d’Emmanuel Macron.

Christian Cambon, président du Groupe d’amitié France-Maroc au Sénat français, a dénoncé, dans un communiqué rendu public le 13 février, le comportement de «certains euro-députés français pourtant proches de la majorité qui préfèrent joindre leurs voix aux adversaires habituels du Maroc», soulignant qu’il a pris connaissance avec étonnement du vote par «le PE d’une résolution condamnant la détérioration de la liberté de la presse au Maroc».

Mourad Tabet


Lu 1492 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p