Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Marrakech du rire souffle sa 8ème bougie

Un évènement désormais incontournable pour ceux qui aiment rire à gorge déployée




Le «Marrakech du rire 2018» réunira cette année encore la crème de la scène humoristique francophone et arabophone au cœur de la ville de la halqa. Pour sa 8ème édition qui aura lieu du 20 au 24 juin courant, le festival garantit le fou rire aux 90.000 festivaliers qu’il a l’habitude d’accueillir ainsi qu’à 70 millions de téléspectateurs grâce aux artistes qui y sont programmés. « Les choix des artistes ont été dictés par deux critères : le talent et la qualité du spectacle», expliquent les organisateurs dans un communiqué. Et pour étendre le rire au-delà des gradins, certains spectacles seront retransmis sur la scène orange de Jemaa El-Fna, notamment le Grand Gala d’ouverture, prévu aujourd’hui mercredi et qui sera animé par Eko et ses amis. La scène du Palais Badii accueillera une soirée arabophone durant laquelle les festivaliers auront le plaisir d’apprécier les talents de divers humoristes, danseurs, chanteurs et comédiens. De son côté, D’jal, après  avoir joué son tout premier one-man-show à guichets fermés pendant plusieurs années, présentera son nouveau spectacle au Théâtre Royal. Pour ce qui est du Gala Afrika, il prendra place jeudi sur la scène Badii pour célébrer l’humour africain avec une pléiade d’humoristes francophones emmenés par l’inégalable Mamane. Au même moment Abdelkader Secteur présentera son nouveau spectacle, une fusion entre le conte et le one-man-show comme seul lui en a le secret.
Le Gala « Jamel et ses amis » qui aura lieu au Palais Badii, vendredi et samedi, promet de  faire rire aux éclats les festivaliers et les invités prestigieux du monde artistique venus des quatre coins du globe pour assister au show. Jamel sera accompagné lors de cette soirée d’un florilège d’artistes dont Ahmed Sylla, Jeff Panacloc, Camille Lellouche ou encore Malik Bentalha.  Les adeptes d’illusion et d’humours trouveront eux aussi satisfaction grâce au best of d’Eric Antoine présenté le jour suivant au théâtre Royal. Pour les fanas du brassage culturel, ils seront également servis par l’humoriste franco-ivoirienne Amoutati, qui les enchantera grâce à son humour décalé. Des extraits de ces moments pourront être découverts et redécouverts sur la scène Orange sur laquelle le public aura l’occasion de voir de nouveaux espoirs du stand-up marocain.  
Pour ce qui est du programme du samedi, les festivaliers auront l’occasion de découvrir le dernier show d’Akim Omiri, un humoriste touchant et engagé qui saura transmettre sa joie de vivre au public à l’Institut français de Marrakech. Dans ce même institut et durant toute la semaine, une master class du rire sera animée par le comédien, compositeur et metteur en scène Oscar Sisto. De nombreux aspects de l’art comique et de la scène seront travaillés, de la diction au travail du texte, en passant par le rythme, les appuis, les jeux de rôle et la composition de personnages. Elle sera clôturée par une présentation ouverte au public samedi prochain, toujours à l’Institut français.
Il est à noter que le spectacle de gala sera retransmis, quelques jours plus tard, sur la chaîne française M6.
La 8ème édition de l’incontournable du rire  réserve aussi une programmation ciné pour tous les âges. Ce sont «Les Indestructibles 2» et «La Finale» qui seront projetés au mythique Colisée le jeudi 21 et le vendredi 22 juin pour combler tous les gôuts.
Rappelons enfin que le Marrakech du rire, créé il y a 8 ans,  rassemble sans peine chaque année un large public venu assister à l’un des festivals francophones les plus réputés. Ce «trait d’union entre les cultures», selon Jamel Debbouze, rassemble différentes nationalités. « C’est cette richesse qui nous vaut cette année encore le soutien de Madame la Secrétaire d’Etat à la Francophonie. Ce soutien prouve une fois encore que le rire n’a pas de frontières », rapporte le fondateur du Marrakech du rire. Le public doit donc s’attendre à un spectacle digne de Marrakech.  

Othman Sentissi (Stagiaire)
Mercredi 20 Juin 2018

Lu 1864 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.