Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc s’expose en photos à Madrid




Le Maroc s’expose en photos à Madrid
Une exposition de photographies, baptisée “En un instante, Marruecos” (En un instant, le Maroc), pourra être visitée du 8 juin au 23 septembre à la salle des expositions de Casa Arabe à Madrid.
Cette exposition est organisée par Casa Arabe, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID), dans le cadre de la 21ème édition du Festival international de photographie et d’arts visuels (PHotoESPAÑA 2018), prévue du 6 juin au 26 août. Elle sera ainsi une occasion de présenter au public des clichés de neuf jeunes photographes marocains résidant au Maroc ou à l’étranger: M’hamed Kilito, Mehdi Mariouch, Deborah Benzaquen, Imane Jamil, Yasmine Hatimi, Yassine Alaoui Ismaili, Abdelhamid Belahmidi, Abderrahmane Marzoug et Nadia Khallouki. L’artiste photographe casablancais Yassine Alaoui Ismaili, surnommé Yoriyas, exposera ainsi une série de clichés à travers lesquels il exprime à sa façon sa passion pour sa ville et met en exergue le métissage culturel de son urbanisme.
Les œuvres qui seront exposées par Abdelhamid Belahmidi, Yasmine Hatimi et Deborah Benzaquen sont focalisées, quant à elles, sur la dynamique sociale de la jeunesse marocaine et les mutations culturelles et intellectuelles qu’elle vit dans les villes marocaines. Mehdi Mariouch a choisi de faire la lumière sur la souffrance des mineurs et la vie dure qu’ils mènent, alors qu’Abderrahmane Marzoug donne sa vision artistique de paysages naturels du Maroc.
Née en France, la jeune Nadia Khallouki a découvert le Maroc à travers les photos familiales.
Sa passion pour la photographie l’a poussé à chercher à redécouvrir son pays d’origine à travers cet outil artistique. Même son de cloche chez l’artiste parisienne Imane Jamil qui met l’accent sur l’ambiance estivale dans les villes marocaines. Les sujets liés à l’immigration sont la thématique principale des clichés de M’hamed Kilito, photographe et sociologue marocain vivant au Canada.

Mercredi 6 Juin 2018

Lu 602 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif