Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc réitère son attachement inconditionnel à la cause palestinienne

Appel à orienter les efforts arabes vers le soutien d' une solution politique à la crise libyenne




L' attachement du Maroc aux constantes de la cause palestinienne, consistant en la quête d'un règlement juste mettant fin à l'occupation israélienne des territoires palestiniens et permettant l'établissement d'un Etat palestinien indépendant avec Al Qods Est comme capitale, vivant côte à côte avec Israël dans la paix et la stabilité, est incessant et inconditionnel, a affirmé mercredi le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita. L'attachement du Maroc aux constantes de ce règlement est "incessant, inconditionnel et n'a d'égal que l'effort soutenu de quête des démarches et voies diplomatiques, politiques, juridiques et pratiques à même de parvenir à une solution ou, du moins, réunir les conditions nécessaires à la pérennité de celle-ci, de sorte à réaliser la paix au Moyen-Orient et à favoriser une intégration profitable à tous les pays de la région, a dit Nasser Bourita lors de la 154è session du Conseil de la Ligue arabe au niveau des ministres des Affaires étrangères. "Critique, la conjoncture actuelle doit nous interpeller pour stimuler la prise d'initiatives et sortir de l'attentisme, en reconsidérant certaines méthodes suivies et en s'ouvrant sur l'ensemble des acteurs majeurs dans ce dossier", a-t-il ajouté lors de cette session tenue en visioconférence. Sur un autre registre, le ministre a relevé une "tendance" à réduire les défis auxquels fait face le monde arabe à tout ce qui est exogène et en dehors de la région, ce qui est totalement faux". "Qu'en est-il de ce qui se passe dans notre espace commun en termes de faible intégration, d’échanges commerciaux limités, de la rareté des projets de développements communs ou encore de la régression des investissements bilatéraux, sans évoquer les difficultés qui ont empêché l'élaboration d'un plan d'action commune avec des financements bien déterminés pour faire face à l'impact de la pandémie de Covid-19 sur notre sécurité, notre économie et notre système de santé", a poursuivi Nasser Bourita. Il a ensuite souligné que s'il y a d'autres défis à relever dans les pays arabes, chacun selon ses priorités et ses orientations nationales, "nous devons impérativement nous pencher sur ces défis et contraintes selon une vision inclusive fondée sur le principe de solidarité, combien ancré dans notre culture et rendu possible à la faveur des ressources et compétences dont regorge notre région". Le Royaume a, par ailleurs, appelé, mercredi, à orienter les efforts arabes vers le soutien d'une solution politique à la crise libyenne au détriment de l'option militaire, et à contribuer à favoriser un cadre neutre pour un dialogue inter-libyen garantissant le maintien de la cohésion nationale, l'intégrité territoriale et la souveraineté nationale de la Libye sur l'ensemble de ses territoires. Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger a, dans ce sens, souligné, dans son allocution devant les travaux de la 154ème session du Conseil de la Ligue arabe, la nécessité d'œuvrer pour parvenir à une solution à cette crise avec une contribution purement libyenne, et de contribuer à fournir un cadre neutre pour un dialogue inter-libyen qui garantirait le maintien de la cohésion nationale, l'intégrité territoriale et la souveraineté nationale de la Libye sur l'ensemble de ses terres, loin de l'ingérence étrangère. Il a rappelé, lors de cette réunion virtuelle, que le Maroc a abrité un dialogue inter-libyen prometteur, géré par les Libyens eux-mêmes, sur la base de l'accord politique signé, il y a environ cinq ans à Skhirat, entre les parties libyennes. Le ministre a mis en évidence l'engagement du Royaume du Maroc envers ses frères libyens qui sont appelés à choisir ce qu'ils jugent appropriées parmi les règles et les initiatives pouvant remédier au temps perdu et engager des négociations politiques globales qui permettraient de mettre fin au conflit et poser les jalons d'une stabilité politique permanente. Dans un autre contexte, Nasser Bourita a exprimé la solidarité du Royaume avec la République sœur du Soudan suite aux récentes inondations qui ont frappé ce pays. Il a également adressé ses sincères condoléances à la République du Liban à la suite de l'explosion survenue dans le port de Beyrouth, mettant en avant les Hautes instructions Royales pour l'envoi d’une aide médicale et humanitaire d’urgence à la République du Liban, ainsi que pour le déploiement à Beyrouth d’un hôpital militaire de campagne en vue d’apporter les soins médicaux d’urgence aux populations blessées dans cet incident. Nasser Bourita a précisé, dans ce cadre, que l'hôpital militaire de campagne a prodigué jusqu'à présent plus de 25.000 interventions thérapeutiques et médicales, des prestations qui traduisent dans les faits, a-t-il dit, la solidarité du Maroc avec ses frères au Liban.

Les pays arabes saluent les efforts du Royaume

Des intervenants, lors des travaux de la 154ème session du Conseil de la Ligue arabe au niveau des ministres des Affaires étrangères, ont salué les efforts déployés par le Maroc pour faire avancer le dialogue politique entre les parties libyennes. A cet égard, le ministre des Affaires étrangères du Sultanat d'Oman Badr bin Hamad Al-Busaidi, le ministre des Affaires étrangères de Palestine, Riyad Al-Malki, et le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, ont salué le rôle joué par le Royaume en abritant et en facilitant le dialogue politique inter-libyen à Bouznika.

Libé
Jeudi 10 Septembre 2020

Lu 466 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Aziz Rabbah testé positif au coronavirus