Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc encore sous cloche

Prorogation de l'état d’ urgence sanitaire jusqu ’ au 10 mars 2021


Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat sous la présidence du chef de l’Exécutif, Saad Dine El Otmani, a décidé de proroger l'état d'urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national jusqu’au 10 mars 2021, et ce dans le cadre des efforts de lutte contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

Le Conseil de gouvernement a examiné et approuvé le projet de décret n° 2.21.69 prorogeant la période de validité de l'état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national pour faire face à la propagation de Covid-19, a indiqué Saaid Amzazi, porte-parole du gouvernement, dans un communiqué lu lors d'un point de presse tenu à l'issue du Conseil de gouvernement. Ce texte intervient dans le souci de permettre aux autorités publiques de continuer de garantir l'efficacité des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie liée à la Covid-19, a-t-il précisé.

Pour sa part, le ministère de la Santé a affirmé, jeudi, que plusieurs éléments permettent de maintenir l'utilisation du vaccin AstraZeneca pour la tranche d’âge de plus de 65 ans, comme préconisé initialement dans la stratégie nationale de vaccination antiCovid-19. Dans un communiqué relatant l'avis du Comité national scientifique ad hoc pour l’élaboration de la stratégie vaccinale contre le Sars-Cov-2, le ministère de la Santé précise, notamment, que le vaccin anti-Covid développé par AstraZeneca a obtenu l’autorisation d’utilisation, sans limitation d’âge à 65 ans, par l’Agence européenne des médicaments et les autorités sanitaires de plusieurs pays, dont le Maroc. De même, "l'essai clinique de phase 3 de ce vaccin inclut un sous-groupe de personnes âgées de plus de 65 ans parmi lesquelles, 687 personnes ont reçu le vaccin, dont 4 ont développé la Covid-19 et 666 personnes du groupe témoin, dont 7 ont développé la Covid19", relève le communiqué, publié suite à la réunion du comité, tenue jeudi. A ce jour, les données de cet essai clinique ne permettent pas de tirer des conclusions quant à l’exclusion de cette tranche d’âge des bénéficiaires de ce vaccin, indique la même source.

Par ailleurs, il faut noter qu’une protection est attendue pour cette tranche d’âge, étant donné que des taux de séroconversion élevés ont été observés chez les adultes âgés de plus de 65 ans après la première dose (97,8%) et la deuxième dose (100%). Concernant la sécurité de ce vaccin, les données publiées montrent que les effets indésirables rapportés sont généralement plus légers et moins fréquents chez les personnes âgées de plus de 65 ans, par rapport aux plus jeunes, faiton observer. Selon le communiqué, cet avis est publié suite aux interrogations soulevées ces derniers jours concernant l’efficacité et la sécurité du vaccin d’AstraZeneca chez la population âgée de 65 ans. A signaler également que 620 nouveaux cas d'infection au coronavirus et 742 guérisons ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures au Maroc, a annoncé jeudi le ministère de la Santé, soulignant que 351.723 personnes ont été vaccinées jusqu'à ce jour.

Selon le ministère, le nouveau bilan porte à 473.667 le nombre total des contaminations depuis le premier cas signalé en mars dernier, et à 452.522 celui des personnes totalement rétablies, soit un taux de guérison de 95,5%, a précisé le ministère dans son bulletin quotidien sur la situation de la Covid-19. Le nombre total des décès est passé à 8.351, avec 28 nouveaux cas recensés en 24 heures, soit un taux de létalité de 1,8%, a relevé la même source. Ces décès ont été enregistrés dans les régions de Casablanca-Settat (8), Rabat-Salé-Kénitra (5), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (3), Marrakech-Safi (3), Béni Mellal-Khénifra (3), Drâa-Tafilalet (2), Fès-Meknès (2), l'Oriental (1) et Souss-Massa (1). Les nouveaux cas ont été détectés dans les régions de Casablanca-Settat (255), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (80), Rabat-Salé-Kénitra (76), l'Oriental (74), Marrakech-Safi (38), Souss-Massa (33), Fès-Meknès (17), Drâa-Tafilalet (12), Béni Mellal-Khénifra (12), Laâyoune-Sakia El Hamra (11), Dakhla-Oued Eddahab (8) et Guelmim-Oued Noun (4). Le nombre des cas actifs s'élève à 12.794, alors que les cas sévères ou critiques sont au nombre de 622, dont 58 placés sous intubation, d'après le ministère, qui indique que le taux d'occupation des lits de réanimation Covid-19 est de 19,7%.

Libé
Vendredi 5 Février 2021

Lu 296 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Septembre 2021 - 20:01 Alger en perte d’altitude

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Dans la boutique

Flux RSS