Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc dispose d’un remarquable potentiel digital au niveau régional

Réinscrire les avancées de la transformation numérique mondiale dans le contexte du Royaume




Le Maroc dispose d’un remarquable  potentiel digital au niveau régional
Le Maroc dispose d’un remarquable potentiel digital à la faveur d’une série d’atouts ayant permis de mettre en évidence son rayonnement sur toute l’Afrique, a estimé Chakib Achour, directeur marketing et stratégie de Huawei Maroc.
“Le potentiel du marché digital d’ici 2025 représente à peu près 1.000 milliards de dollars (...) Dans ce panorama mondial, les atouts du Maroc, notamment en termes de stabilité politique, mais également de richesse culturelle, de réservoir de talents et de croissance démographique, ont permis de mettre en évidence le remarquable potentiel digital de ce pays et son rayonnement sur toute l’Afrique”, a indiqué l’expert marocain. Ce dernier est intervenu lors de la 14ème édition du Festival Printemps Agdal-Ryad organisée, cette année, en visioconférence en raison de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).
Dans sa présentation, intitulée “Le digital au service du citoyen” et destinée à “réinscrire les avancées de la transformation digitale mondiale dans le contexte du Maroc d’aujourd’hui”, M. Achour n’a pas manqué d’analyser les rapports entre les investissements dans les technologies de l’information et les performances économiques sous l’angle des croissances comparées de 12 pays représentatifs et de leurs stratégies digitales (Allemagne, Canada, Brésil, Royaume-Uni, Etats-Unis, Arabie Saoudite, Russie, Singapour, Chine, Japon, Inde et Australie).
Aussi, rapporte la MAP, il a mis en avant les aspects clés de l’impact des nouvelles technologies sur la vie humaine et les performances des entreprises et des gouvernements, évoquant, dans ce sens, la contribution des technologies de l’information dans le contexte de la pandémie de Covid-19 tant au niveau de l’éducation que du télétravail et du déploiement ultra-rapide de centres de soins.
“Le digital n’est pas simplement une réalité technologique mais c’est également un facteur d’amélioration de la vie et de la société humaine”, a indiqué M. Achour, qui a abordé une série de questions allant de “la nécessité du développement du digital” au temps du coronavirus, à son impact sur le quotidien.
“L’avenir d’un Maroc digital connecté au service du citoyen et du social” et les moyens susceptibles de positionner le Maroc en tant que “future nation digitale, ambitieuse, créatrice de richesse et un pôle technologique digital régional”, ont également été évoqués, au même titre que les engagements du géant chinois des télécommunications, Huawei, pour contribuer à la construction d’un Maroc pleinement connecté et intelligent, par le directeur marketing et stratégie de Huawei Maroc, qui revendique 20 ans d’expérience dans les domaines des NTIC et de la transformation digitale, au sein d’IBM Europe, Oracle France, SAP Europe, puis Accenture MENA.
 

Mercredi 20 Mai 2020

Lu 775 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.