Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc conforté dans son droit Rabat satisfait de l'adoption de la résolution 2351 sur le Sahara


Rabat satisfait de l'adoption de la résolution 2351 sur le Sahara



Le Maroc prend note avec satisfaction de l’adoption, le 28 avril 2017, par le Conseil de sécurité de l’ONU, à l’unanimité de ses membres, de la résolution 2351 (2017) concernant la question du Sahara marocain, indique samedi un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAECI). 
Cette résolution proroge, pour une année, le mandat de la Minurso, dans le cadre strict de ses activités actuelles, précise le communiqué en notant que la résolution converge, sur plusieurs points, avec les appréciations et recommandations du Secrétaire général de l’ONU, contenues dans son dernier rapport au Conseil de sécurité (S/2017/307). 
Ainsi, le Conseil de sécurité réaffirme, clairement, les paramètres du processus politique tels que définis depuis 2007, relève encore le MAECI. Ce processus doit être guidé par le «réalisme et l’esprit de compromis», prendre en considération les efforts déployés par le Maroc depuis 2006, et tenir compte de la prééminence de l’Initiative marocaine d’autonomie, dont le Conseil se félicite encore une fois des efforts «sérieux et crédibles» ayant été à la base de sa formulation. 
La résolution, ajoute le communiqué, réitère, en outre, la dimension régionale du différend artificiel autour de la marocanité du Sahara, et précise la responsabilité des pays voisins, et particulièrement l’Algérie. 
Le Conseil de sécurité rejoint l’appel du Secrétaire général, soulignant que «l’Algérie et la Mauritanie peuvent et doivent prêter un important concours à ce processus», fait encore remarquer le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.  Et de souligner que la responsabilité de l’Algérie est, également, confirmée par rapport au recensement des populations des camps de Tindouf. En effet, le Conseil, et pour la sixième année consécutive, rappelle l’importance du recensement et -fait nouveau cette année- «insiste pour que des efforts soient déployés à cet effet». 
Le Maroc forme le souhait que les autres parties, dans le cadre de ces paramètres précisément définis par le Conseil de sécurité et à la lumière de leurs responsabilités bien identifiées, s’impliqueront activement et de manière constructive pour mettre fin à ce différend régional. 
Le Maroc espère, également, que les conditions d’une relance réelle du processus seront réunies, selon la même source. 
Dans ce contexte, le Royaume réitère son engagement à œuvrer pour parvenir à une solution définitive, dans le cadre de l’Initiative d’autonomie, conclut le communiqué.

La France loue le caractère sérieux et crédible du Plan d’autonomie


L’ambassadeur de France aux Nations unies, François Delattre, a renouvelé, vendredi au Conseil de sécurité de l’ONU, la position de son pays considérant que le plan d’autonomie constitue une “base sérieuse et crédible” à la résolution du conflit artificiel autour du Sahara marocain. 
« La France continue de considérer le Plan d’autonomie présenté par le Maroc en 2007 comme une base sérieuse et crédible pour une solution négociée”, a-t-il affirmé au Conseil, suite à l’adoption de la résolution 2351 prorogeant d’un an le mandat de la MINURSO, jusqu’au 30 avril 2018. 
Selon le diplomate français, le règlement de ce dossier permettra de « favoriser la sécurité, la stabilité et la prospérité économique de la région », réitérant le plein soutien de la France au travail des Nations unies et à la MINURSO. 

L’Espagne réitère son engagement en faveur des efforts onusiens


L’Espagne a salué, samedi, l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU, à l’unanimité de ses membres, de la résolution 2351 (2017) concernant la question du Sahara qui proroge, pour une année, le mandat de la MINURSO.
Dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, le gouvernement espagnol a, en outre, souhaité que le retrait de la zone de Guergarate puisse "contribuer à créer un climat propice permettant au Secrétaire général des Nations unies d’honorer son engagement de relancer, dans un nouvel esprit, les négociations entre les parties", dans le but de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable à la question du Sahara.
L’Exécutif espagnol a, par la même occasion, réitéré son engagement en faveur des efforts déployés dans ce sens par les Nations unies.

​L’UE pour une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable



L'Union européenne (UE) se félicite de l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU de la résolution 2351 concernant la question du Sahara, a déclaré, samedi à Bruxelles, une porte-parole de l’UE. 
«L'Union européenne se félicite de l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU de la résolution sur le renouvellement jusqu'au 30 avril 2018 du mandat de la mission MINURSO », a indiqué la porte parole dans une déclaration à la MAP. 
L'UE affirme encourager les parties "à utiliser la fenêtre d'opportunité créée par cette décision ainsi que par le retrait des forces militaires de la zone de Guerguerate, pour travailler pour une paix durable », a ajouté la porte-parole. 
«Dans l'intérêt de la stabilité et la sécurité dans la région, l'Union européenne renouvellera son soutien aux efforts du Secrétaire général de l'ONU» visant à parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable de la question du Sahara, dans le cadre d'arrangements compatibles avec les principes et les buts de la Charte des Nations unies, appelant "toutes les parties à respecter les termes du cessez-le-feu", a ajouté la porte-parole.



 

Lundi 1 Mai 2017

Lu 1845 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs