Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc appelle à une contribution agissante de l’UPA au futur Pacte mondial sur les migrations

La délégation marocaine aux travaux de la 138ème Assemblée s'entretient avec des présidents de Parlements sud-américains




La délégation marocaine participant à la 138ème Assemblée de l'Union interparlementaire (UIP) a plaidé lundi pour une contribution agissante des Parlements à l'élaboration du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières (Global Compact for Migration).
Ce futur instrument, en cours de négociation, sera adopté lors d'une conférence internationale qui se tiendra les 10 et 11 décembre prochain à Marrakech.
Dans ce contexte, le conseiller Ahmed Touizi, secrétaire de la deuxième Chambre, a été désigné rapporteur chargé d'élaborer un projet de résolution à ce sujet, lequel sera soumis à la 139ème Assemblée de l'UIP en octobre prochain.
Ont été nommés en tant que rapporteurs adjoints Karina Sosa, de l'Assemblée législative du Salvador, et José Ignacio Echaniz, du Congrès des députés espagnol.
La contribution de l'UIP au processus devant déboucher sur l'adoption d'un pacte mondial sur les migrations intervient après l'approbation d'une proposition marocaine intitulée "Renforcer la coopération en matière migratoire et la gouvernance des migrations en vue de l'adoption d'un pacte mondial", lors de l'Assemblée tenue en octobre dernier à Saint-Pétersbourg.
En marge de la conférence de l'UIP à Genève, la délégation parlementaire marocaine a tenu une séance de travail avec la présidente de cette organisation, Gabriela Cuevas Barron. Les deux parties ont notamment convenu de tenir un colloque parlementaire parallèlement à la conférence de Marrakech consacrée à l'adoption du Pacte mondial sur les migrations.
Ce colloque devra permettre d'élaborer un plan portant sur l'harmonisation des législations nationales avec les dispositions du futur pacte.
Lors du débat général de l’Assemblée, la délégation a mis en relief la politique marocaine en matière de migration et d’asile en tant que pays émetteur, de transit et d’accueil de migrants, une politique qui veille à garantir leurs droits et à favoriser leur intégration.
Elle a mis l’accent sur les défis auxquels fait face le continent africain dans ce domaine, rappelant la stratégie adoptée par l’Union africaine en janvier à Addis Abeba. Cette stratégie a été tracée par S.M le Roi Mohammed VI en sa qualité de leader de l’UA sur la question de la migration, illustrant l’engagement fort du Royaume dans la défense des intérêts des peuples africains.
Il convient également de noter que la délégation parlementaire marocaine a eu des entretiens avec des chefs de délégations de pays d'Amérique du Sud en marge de la 128ème Assemblée de l'Union interparlementaire (UIP) à Genève.
Il s'agit du président de la Chambre des députés de l'Uruguay, Jorge Gandani, du vice-président du sénat argentin, Federico Pinedo, et du chef du groupe géopolitique Amérique latine et Caraïbes à l'UIP, Rodollfo Urtubey.
Ces entrevues ont permis d'examiner les moyens de renforcer les relations entre le Parlement marocain et les institutions législatives d'Amérique du Sud et de promouvoir le rôle de la diplomatie parlementaire dans les efforts visant à rapprocher les peuples et faire face aux défis communs en termes de migration et de changements climatiques.
Les présidents de Parlements sud-américains ont salué l'initiative du Parlement marocain destinée à lancer un Forum parlementaire Afrique-Amérique latine en tant qu'espace de dialogue dans le cadre de la coopération Sud-Sud.
La délégation marocaine a, de son côté, mis en évidence le rôle de premier plan joué par le Maroc dans la défense des causes du continent africain et des pays du Sud en général, soulignant la disposition du Royaume à assumer le rôle d'interlocuteur dans le rapprochement entre l'Afrique et l'Amérique latine.

Jeudi 29 Mars 2018

Lu 817 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés