Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc à l’honneur à la Foire internationale du livre de Bruxelles

Cette grand-messe littéraire sera marquée par la présence d’écrivains, de romanciers et de poètes installés au Maroc et en Europe




Une riche programmation attend les visiteurs de la 51ème édition de la Foire internationale du livre de Bruxelles qui mettra à l'honneur le Maroc du 5 au 8 mars prochain. Le programme de ce salon prestigieux qui fera un focus sur la riche production littéraire et culturelle marocaine a été dévoilé, jeudi, lors d’une conférence de presse à la maison de la culture maroco-flamande "Darna" dans la capitale belge, en présence notamment de l’ambassadeur du Maroc en Belgique et au Grand Duché de Luxembourg, Mohamed Ameur et d’une palette d’écrivains, d’éditeurs et de journalistes.
Sous le thème «le Maroc se livre», la participation nationale à cette grand-messe littéraire sera marquée par la présence d’écrivains, de romanciers et de poètes installés au Maroc et en Europe qui présenteront leurs œuvres au public et livreront leur témoignage sur le dynamisme de la production littéraire dans le Royaume. Pour les organisateurs, il s’agit de rendre hommage à une littérature dynamique par de belles rencontres autour d’auteurs confirmés et de jeunes talents à découvrir.
Présentant la participation marocaine à ce salon, Hervé Gérard, président du conseil d’administration de la Foire du livre de Bruxelles, a souligné que la communauté marocaine en Belgique "constitue un apport considérable à l’âme d’une Belgique multiculturelle qui donne cette extraordinaire richesse et diversité à toutes les formes d’expressions artistique et littéraire". «La foire leur rend hommage à travers la présence du Maroc, le pays mis à l’honneur cette année, avec une programmation à la hauteur de l’enthousiasme de ce grand Royaume avec ses ponts sans cesse bâtis au cours de l’histoire avec l’Europe si proche, dans cette tolérance de toutes les religions et de toutes les philosophies ».
Pour sa part, le commissaire général de la foire, Gregory Laurent, a affirmé que c’est «une chance pour les organisateurs et le public de découvrir un pays si riche de sa diversité, de contempler une mosaïque de cultures et de langues ». C’est aussi «l’occasion de resserrer nos liens, de nous unir, et de parcourir ces œuvres qui parlent d’un Maroc libre et en constante évolution », a-t-il poursuivi.
Il s’agit également d’exprimer « notre amitié avec le Maroc et de fêter une large communauté de Belgo-Marocains qui ont construit nos régions et notre culture », a ajouté le commissaire général de la Foire du livre.
S’exprimant à cette occasion, M. Ameur a souligné que le choix du Maroc se justifie amplement au regard du dynamisme que connaît le secteur de l’édition et de la production littéraire dans le Royaume. «Le développement de l’édition au Maroc est exceptionnel, en témoignent la Foire du livre de Casablanca et la participation du Royaume dans nombreux salons à travers le monde», a affirmé le diplomate marocain. "La mise à l’honneur du Maroc est un hommage aux auteurs marocains et à la diaspora marocaine qui contribuent de façon remarquable au rayonnement et au développement de la Belgique, mais aussi aux efforts du Royaume dans la promotion de la culture devenue un véritable levier de modernité, de progrès et de développement", a-t-il ajouté.
Présentant la participation nationale, Paul Dahan, commissaire du pavillon du Maroc, a indiqué que le Royaume est le premier pays africain, arabe et maghrébin mis à l’honneur à la Foire du livre de Bruxelles après une présence remarquée dans d’autres salons à travers le monde. Il a affirmé que les productions littéraires marocaines (2000 titres) seront présentes en cinq langues (arabe, français, amazigh, néerlandais et espagnol), avec plus de 40 rencontres, des débats, des spectacles, des expositions, des sessions pour enfants et des activités extra-muros.
Gigantesque librairie au coeur de l’Europe, la Foire du livre de Bruxelles est devenue, en 50 ans, un événement culturel majeur, avec plus de 72.000 visiteurs chaque année et plusieurs centaines d’exposants venus de France, de Suisse, du Luxembourg, et du Québec.
Chaque année, la foire met une littéraire étrangère à l’honneur. Cette 51ème édition est placée sous le thème «Livre ensemble».

Samedi 8 Février 2020

Lu 2179 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.