Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Lider Maximo tire sa révérence




Le père de la révolution cubaine, donné pour mort à maintes reprises au cours des dernières années, s’est éteint à 90 ans.
Le «Lider Maximo», qui a renversé la dictature de Fulgencio Batista en janvier 1959 et défié la superpuissance américaine pendant plus d’un demi-siècle, avait cédé le pouvoir à son frère Raul à partir de 2006. Les réformes que celui-ci a entreprises commencent à porter leurs fruits, notamment avec l’ouverture graduelle vers les Etats-Unis.
L'année 2016 a d’ailleurs vu l’implantation de la première chaîne hôtelière américaine et la première visite d’un président américain sur l’île en près d’un siècle. Un concert des Rolling Stones, en mars, a marqué le retour en force du rock, banni pendant des années en tant que « musique de l’ennemi ».
Compagnon d’armes du guérillero argentin Ernesto «Che» Guevara, le leader cubain s’est voulu le champion de l’exportation de la révolution cubaine en Amérique latine, mais aussi en Afrique, notamment en Angola où les troupes cubaines ont été engagées pendant 15 ans.

 

Samedi 31 Décembre 2016

Lu 758 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.