Libération

Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Groupe socialiste à la Chambre des représentants réitère son appel à l'équité fiscale





S aïd Baaziz, membre du Groupe socialiste à la Chambre des représentants, a appelé le ministère des Finances à la rationalisation de l'administration de la direction générale des impôts et de sa représentation dans les différentes régions dans le cadre de la réforme des services publics. Selon lui, dans certaines provinces, comme Guercif, les citoyens sont contraints de se rendre, par exemple, à la direction régionale des impôts de Nador, tout en appelant le ministère des Finances à créer des divisions au sein des directions provinciales pour éviter de tels problèmes. Lors d’un débat portant sur le budget sectoriel du ministère des Finances, organisé jeudi dernier (4 novembre) à la Commission des finances et du développement économique, le député ittihadi a salué la réforme fiscale, mais il a souligné qu’il doit y avoir une justice spatiale dans cette réforme conformément aux recommandations des 3èmes Assises nationales sur la fiscalité organisées en 2019 à Skhirat. Faute de cette équité territoriale, les investisseurs préfèrent investir dans l'axe de Casablanca à Tanger qui attire les investissements les plus importants. Concernant le chantier de la réforme de l’administration, le membre du Groupe socialiste a affirmé qu’il est nécessaire de mettre en œuvre la charte de la déconcentration administrative, mettant en avant que la pandémie du Covid-19 a contraint le ministère de la Santé à l’application de la déconcentration administrative et estimant qu’il est temps que cette approche soit généralisée à tous les secteurs. "Il est inacceptable qu'un responsable gouvernemental soit contre la mise en œuvre de la charte de la déconcentration administrative juste pour contrôler le budget de son département et programmer selon ses orientations politiques. Les lois adoptées dans notre pays doivent être appliquées », a-t-il martelé. Pour sa part, la députée socialiste Hanane Rihab a souligné lors de la même réunion que les fonctionnaires sont les piliers de l'administration marocaine. Pour cette raison, elle a appelé le ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration à garantir l'égalité des chances entre tous les fonctionnaires dans les concours, à leur fournir une formation continue et à leur garantir un développement professionnel dans les échelons de l’administration à l’instar de ce qui se passe dans le secteur privé. « Ces choses sont importantes pour nous en tant que Groupe socialiste, car elles traduisent clairement la volonté Royale de moderniser l'administration, ainsi que l'égalité des chances pour les Marocains sans exception dans les concours, le développement professionnel et l'accès à des postes de responsabilité loin de toute logique népotiste et clientéliste », a-t-elle affirmé dans son allocution. Concernant le chantier de la protection sociale, qui est, selon la députée socialiste, l’un des chantiers sociaux les plus importants, Hanane Rihab s’est interrogée si l'administration est en mesure de mettre en œuvre ce chantier d’ici à 2023. De son côté, et lors d’une réunion de la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants tenue jeudi dernier, le député du Groupe socialiste Cherkaoui Znaidi a évoqué les répercussions négatives de la pandémie sur l’économie nationale et sur le budget de l’Etat. Il a également rejeté tout discours extrémiste proféré par certaines parties. «Je refuse toute atteinte à nos valeurs sacrées et à notre Prophète. Mais je rejette en même temps tout discours extrémiste proféré par certaines parties et qui pourrait avoir un impact négatif sur les citoyens et l'économie nationale », a-t-il précisé. Et le député ittihadi de souligner : « Les appels au boycott des produits français porteraient en premier un grand préjudice à l'économie de notre pays, car les entreprises qui produisent ces produits sont des entreprises nationales et emploient des Marocains », tout en appelant à « une extrême prudence face à de tels appels » et les partis politiques à «faire preuve de responsabilité et à agir en sorte que l'intérêt de la nation prévale sur leurs intérêts personnels étriqués ». Par ailleurs, Cherkaoui Znaidi a appelé le gouvernement à la mise en œuvre de la justice spatiale. Selon lui, il y a des régions (région de Béni Mellal-Azilal à titre d’exemple) qui ne disposent pas d’atouts par rapport à d’autres, ce qui a un impact négatif sur elles. « Le rôle du gouvernement est de chercher des solutions pour mettre un terme à ces disparités spatiales », a-t-il précisé. Pour sa part, le député du Groupe socialiste à la Chambre des représentants, Mohamed Mellahi, a interpellé, au nom des groupes parlementaires de la majorité gouvernementale, le ministre de la Culture sur la stratégie de son département durant la crise sanitaire du Covid-19. « La richesse véritable n'est pas mesurée seulement par le capital matériel, mais en adoptant les indicateurs du capital immatériel et de la capacité à exploiter ses composantes et à l'utiliser comme critère de base dans la planification de toute politique publique », a noté le député de l’USFP, tout en se demandant si le ministère de la Culture dispose de programmes culturels pour les enfants et les jeunes durant cette crise et d’une stratégie claire pour ouvrir les établissements culturels dépendant de son département tout en respectant les mesures mises en vigueur par les autorités publiques pour lutter contre la pandémie. 

Mourad Tabet
Mardi 10 Novembre 2020

Lu 640 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Janvier 2021 - 16:00 L'USFP se renforce à travers les régions

Vendredi 8 Janvier 2021 - 17:35 Victoire ittihadie