Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Groupe Renault Maroc dévoile ses deux nouveaux véhicules produits à l' usine de Tanger


Libé
Vendredi 21 Mai 2021

Le Groupe Renault Maroc a dévoilé officiellement, mardi, les deux nouveaux véhicules de la marque Renault, Nouvel Express et Nouvel Express Van, produits à l’usine de Tanger.

Ces véhicules ont été dévoilés en présence du ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, lors d’une cérémonie à laquelle ont également pris part l'ambassadrice de France au Maroc, Hélène Le Gal, le directeur général du groupe Renault Maroc, Marc Nassif, le directeur général de l’usine Renault de Tanger, Mohamed Bachiri, et le directeur général de la marque Renault au Maroc, Mohamed Bennani. Le revival de ce véhicule emblématique des artisans et commerçants dans sa version modernisée, qui s’adresse à une clientèle avec de nouvelles attentes, offre de nouvelles opportunités pour le marché national et international, faisant ainsi rayonner le Made In Morocco. "Ces deux nouveaux véhicules de la marque Renault attestent de la compétitivité de l’usine de Tanger, de la confiance en la plateforme industrielle automobile marocaine et de la qualité de notre partenariat avec le Groupe", a indiqué M. Elalamy lors de la conférence de presse tenue à cette occasion.

Cet important projet, qui a été développé lors de la période du confinement, grâce au soutien de S.M le Roi Mohammed VI, et qui a nécessité l’intégration de processus technologiques intelligents, s’inscrit parfaitement dans le cadre des objectifs du Plan d’accélération industrielle (PAI), visant la montée en gamme et en compétences du secteur automobile marocain, a précisé le ministre.

Pour sa part, M. Nassif a souligné l’importance de la commercialisation au Maroc d’une icône qui renaît, le Renault Express, étant le premier véhicule Renault produit à l’usine de Tanger, expliquant qu’il s’agit d’un véhicule dont la production est fortement localisée et qui accompagne la montée en puissance de l’écosystème automobile. Ce véhicule sera décliné dans différentes versions, a-t-il ajouté, notant que le groupe Renault a travaillé main dans la main avec les autorités du Royaume, ce qui a permis l’extension de son écosystème et la fabrication de ce véhicule pour alimenter la chaîne qui fait de l’automobile le premier secteur exportateur au Maroc.

De son côté, Mme Le Gal a estimé que la fabrication de ces deux véhicules par le Groupe Renault dans son usine de Tanger prouve qu’il a fait le bon choix en venant s’installer dans cette ville, précisant que le secteur automobile, devenu le premier secteur d’exportation au Maroc, contribue énormément à l’industrialisation du pays, tout en prenant en compte les évolutions du marché.

Quant à M. Bachiri, il s’est réjoui de la commercialisation du premier véhicule Renault produit à l’usine de Tanger, affirmant que cela a été possible grâce aux efforts consentis par le groupe au sein de cette usine et au niveau national, ainsi qu’aux compétences des ingénieurs, techniciens, cadres et ouvriers, qui ont relevé ce défi avec succès.

“Ce véhicule à la technologie élevée nous a poussés à mettre en place un plan d’action pour transformer l’usine Renault de Tanger en une usine 4.0”, a-t-il dit, faisant savoir qu’il a fallu adapter le processus industriel au sein de l’usine pour répondre aux exigences des clients en termes techniques et technologiques. Cette cérémonie a également été ponctuée par la signature de la convention collective de l’usine de Tanger, entre la direction générale de l’usine et l’Union marocaine du travail (UMT), témoignage du bon climat social du site de Tanger.


Lu 1436 fois


1.Posté par Youssef le 21/05/2021 23:18 (depuis mobile)
J adore

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Janvier 2022 - 17:05 L’IPC annuel moyen a grimpé de 1,4% en 2021

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS