Le Festival national du film prévu du 16 au 24 septembre à Tanger


Libé
Jeudi 14 Juillet 2022

Le Centre cinématographique marocain (CCM) a annoncé la tenue de la 22ème édition du Festival national du film (FNF) du 16 au 24 septembre prochain à Tanger, après une période de report due à la pandémie.

Le programme de cette 22ème édition du FNF comporte trois compétitions, notamment une première réservée aux longs-métrages de fiction, une seconde aux courts-métrages de fiction, et une troisième aux longs-métrages documentaires, a indiqué le CCM, mercredi dans un communiqué.
Ces films, poursuit le communiqué, doivent être produits depuis la dernière édition du FNF qui s'est tenue du 28 février au 07 mars 2020.

En outre, un "Marché de film" sera au rendez-vous, pour offrir un espace idéal de discussion des sujets de la distribution et de l’exploitation cinématographiques dans l’ère des nouvelles formes de diffusion.

Des rencontres et échanges professionnels seront également organisés pour débattre de l’état actuel du cinéma national et des perspectives de son développement, au côté de la présentation d'un bilan cinématographique au titre des années 2020 et 2021, en parallèle à la tenue de nombre d'activités et de conférences.

"Le règlement du festival et les fiches d’inscription sont disponibles sur le lien web du CCM, à savoir www.ccm.ma/fnf22", précise la même source. Considéré comme un important événement cinématographique national, le 22ème FNF, dont le déroulement est prévu dans le strict respect de la réglementation sanitaire en vigueur, revêt un caractère de manifestation artistique et culturelle, avec pour objectifs de promouvoir le développement du cinéma marocain, de valoriser le travail des professionnels du secteur et de créer un cadre de rencontres, d’interactions et d’échanges, conclut le communiqué.

Bouillon de culture

Musées
 
La Fondation nationale des musées (FNM) a lancé mercredi une enquête de satisfaction dans ses douze musées répartis à travers le Royaume, dans un esprit d'amélioration des pratiques et des connaissances sur les publics des musées.

Cette étude, qui se poursuit jusqu'au 5 septembre, a pour objectifs de mieux connaître le public des musées, mesurer sa satisfaction et permettre à la FNM de recueillir les données nécessaires pour l'articulation de sa planification stratégique, indique un communiqué de la Fondation.

Les visiteurs peuvent scanner le code QR mis à leur disposition en trois langues (arabe, français et anglais) à travers la billetterie des musées et répondre au questionnaire, précise la même source, notant que la FNM place, via cette étude, le public au cœur de ses préoccupations.

Vernissage
 
L'exposition dédiée au livre-photo "Cinémas du Maroc, lumière sur les salles obscures du Royaume", a été inaugurée, vendredi à Fès, avec pour objectif de mettre la lumière sur l'histoire des salles de cinéma dans le Royaume.

Ledit livre de son auteur François Beaurain, publié aux éditions "La Croisée des Chemins" 2018-2021, est une invitation à découvrir "la diversité et l’histoire d’un patrimoine exceptionnel".

Cette exposition propose un périple en photos dans les salles obscures les plus mythiques au Maroc telles Roxy (Tanger), Al Malaki (Casablanca), Caméra (Meknès), Palace/Luxe (Marrakech), Avenida (Tétouan), Marhaba (Azemmour) et Royal (Oujda).

Dans une déclaration à M24, la chaîne d'information en continu de la MAP, François Beaurain, installé à Rabat, a indiqué que ce livre lui a permis de visiter de nombreuses villes marocaines où il s'est renseigné sur l'état des cinémas encore en service ou fermés, ajoutant que l'ouvrage répertorie le patrimoine unique des salles de cinéma au Maroc.
 
 De son côté, la directrice de l'Institut français de Fès, Delphine Boudon, a souligné que l'exposition constitue la dernière activité programmée cette saison, ajoutant que le livre décrit l'état dans lequel se trouve chaque cinéma, illustré d'images.

Selon le livre, seulement 80 salles sont encore en service sur les 240 salles que comptait le Maroc pendant les années 1980. Le livre qui comprend une partie inventaire de 64 salles de cinéma qui ont été photographiées, se veut une invitation à relancer le débat sur la conservation des salles de cinéma qui sont un patrimoine exceptionnel reconnu mondialement.


Lu 906 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.