Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Festival du cinéma méditerranéen de Tétouan rend hommage à l’ artiste Abdelkrim Ouazzani



Le Festival du cinéma méditerranéen de Tétouan rend hommage à l’ artiste Abdelkrim Ouazzani
La 26ème édition du Festival du cinéma méditerranéen de Tétouan (FCMT), qui se déroule en format digital, du 4 au 10 juin, propose une exposition des Affiches du festival créées par l’artiste peintre, Abdelkrim Ouazzani, une invitation au bonheur et chroniques des rêves et des mutations du festival.

“Ces œuvres nous invitent au rêve et nous permettent de rester attachés à notre enfance et de rester, spontanément, perméable à l’émerveillement et à la surprise face à la beauté et la vastitude de l’imagination. C’est peut être parce que l’œuvre de cet artiste tétouanais et universel se caractérise par un côté ludique exprimé grâce à une variété de couleurs vives, à une simplicité inaccessible, et à un pouvoir d’écoute et de transmission serein de toutes les manifestations du quotidien”, a indiqué la Fondation du festival dans un communiqué.

Cette exposition, qui sera organisée en hommage à M. Ouazzani, est ainsi un voyage à travers le temps, depuis la première édition jusqu’à nos jours (26è édition). Plus de trois décennies de création, de complicité et de partage généreux, a précisé la Fondation, notant que les œuvres de cet artiste sont des invitations à des voyages fabuleux vers des contrées merveilleuses, qui reflètent le monde dans lequel nous vivons.

Seul un spectateur attentif réussit à découvrir ce fil d’Ariane, ce lien quasi sacré entre les différentes œuvres de l’artiste, lien fait d’amour, d’amitié et de complicité. Toutes ces grandes valeurs humaines unissent l’artiste Ouazzani au Festival de cinéma méditerranéen de Tétouan depuis trois décennies quand le festival n’était encore qu’un projet et un rêve, a fait savoir la Fondation, notant que l’idée fut abordée, à l’époque, dans son atelier à la Médina de Tétouan (Zankat Ezzaouya).

“Ce fut, depuis, le début d’une aventure fabuleuse dont les héroïnes sont, jusqu’à nos jours, les Affiches de ce grand artiste-peintre qui sont, et resteront, l’identité Tétouanaise et méditerranéenne de ce festival exceptionnel”, a relevé la même source, notant que les Affiches/toiles de M. Ouazzani ont la magie de refléter les contenus de la programmation de chaque édition. La Fondation a, par ailleurs, rappelé qu’au programme de cette édition, qui sera accessible sur la plateforme “festival Scope”, figure un colloque international sous le thème “cinéma et peinture, frontière ou prospérité?”, relevant que le choix de cette thématique révèle cette grande amitié entre Ouazzani et le Festival, et ce désir de perpétuer ces liens subtils entre le 7è art et les beaux-arts. “C’est grâce à cet esprit que cette manifestation cinématographique est devenue un pont de rencontre entre les arts et les cultures de toutes les couleurs, un rendez-vous incontournable pour toutes les sensibilités et tous les goûts”, a poursuivi le communiqué.

Les organisateurs prévoient également l’organisation d’une rencontre sur “comment les festivals pourraient-ils participer au retour du cinéma?” et d’une master class encadrée par le réalisateur marocain, Mohamed Chrif Tribak, sur son parcours et son expérience, ainsi que d’une exposition d’affiches du FCMT réalisées par Abdelkrim Ouazzani. La Fondation du Festival avait annoncé que neuf longs métrages de fiction et 6 documentaires sont en lice dans le cadre de cette édition.

Libé
Dimanche 6 Juin 2021

Lu 218 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS